L’extension vers le nord et le sud de la ligne 3 du tramway de Marseille, permettra dès 2025 de relier la cité La Castellane à la résidence de la Rouvière, en passant par le lycée Saint-Exupéry, Arenc et la place Castellane qui semi-piétonnisée. Coût global de l’opération : 580 millions d’euros.

Une première partie de la ligne ouvrira dès 2023 entre Capitaine Gèze (15e arrondissement) et la Gaye (9e).

Le conseil de la Métropole Aix-Marseille-Provence avait approuvé en octobre dernier la révision du budget de la première phase de prolongation. Elle coûtera 320 millions d’euros hors taxes au lieu des 240 prévus initialement, et reliera Capitaine Gèze au nord à l’hôpital de Sainte-Marguerite au sud en 2023. “Les travaux vont pouvoir débuter entre Arenc et Capitaine Gèze, dès la livraison du pôle d’échange Capitaine Gèze, prévue avant la fin de l’année” nous précise Martine Vassal, présidente de la Métropole. Un chantier qui a pris beaucoup de retard ces derniers mois suite à des problèmes de signalétique. “Je vais bientôt rencontrer les responsables de Colas (Ndlr : entreprise qui a en charge le chantier) pour leur demander de nous fixer une nouvelle date, il faut maintenant qu’ils s’engagent. Tout le monde l’attend avec impatience.”

Le projet de réaménagement de la place Castellane pour laisser plus de place aux piétons sera soumis à la concertation sur la base du projet proposé ci-dessous. L’objectif sera de préciser l’emplacement des terrasses, des cheminements, etc. Pour l’instant, aucune date n’est fixée par la Métropole.

tramway, La ligne 3 du tramway “nord-sud” entre La Castellane et La Rouvière ouvrira en 2025, Made in Marseille
Le tracé du tramway sur la future place Castellane rendue en grande partie aux piétons © Groupement Egis Rail, Stoa, CARTA Associés, Ora Ito
tramway, La ligne 3 du tramway “nord-sud” entre La Castellane et La Rouvière ouvrira en 2025, Made in Marseille
Le long de l’avenue Cantini
tramway, La ligne 3 du tramway “nord-sud” entre La Castellane et La Rouvière ouvrira en 2025, Made in Marseille
Le long de l’avenue Cantini
tramway, La ligne 3 du tramway “nord-sud” entre La Castellane et La Rouvière ouvrira en 2025, Made in Marseille
Le tramway vers le nord, station Abattoirs © Groupement Egis Rail, Stoa, CARTA Associés, Ora Ito
tramway, La ligne 3 du tramway “nord-sud” entre La Castellane et La Rouvière ouvrira en 2025, Made in Marseille
Le tramway vers le Nord, vers Saint-Exupéry © Groupement Egis Rail, Stoa, CARTA Associés, Ora Ito

Un tramway nord – sud livré en deux phases

La première phase du projet qui coutera 320 millions d’euros HT, débutera en 2020, et devrait aboutir en 2023 à l’extension de la ligne 3 du tramway entre la station Arenc et la station Capitaine Gèze, pour la partie nord et la place Castellane aux hôpitaux Sud à Sainte-Marguerite, pour la partie sud. “Le temps de parcours entre Capitaine Gèze et Belsunce est évalué à 13 minutes” précise Martine Vassal, et “entre Belsunce et la Gaye : 21 minutes“.

La deuxième phase du projet, prévue entre 2022 et 2025, reliera la cité La Castellane au nord de Marseille, à la pointe sud de la ville au niveau de la résidence de la Rouvière. Montant estimé : 260 millions d’euros.

tramway, La ligne 3 du tramway “nord-sud” entre La Castellane et La Rouvière ouvrira en 2025, Made in Marseille
La ligne 3 du tramway ira jusqu’à la cité la Castellane au nord, et la Rouvière à l’extrême sud

Côté Sud, il est prévu de créer 9 stations :

  • Une à l’intersection Avenue Cantini / rue du Rouet
  • Une en partie nord du Parc du XXVIème Centenaire
  • Une au droit du Parc
  • Une au Sud de la Place du Général Ferrié sur le Boulevard Schloesing
  • Une en partie sud, au droit du pôle d’échange Dromel / Sainte-Marguerite où un accès au nouveau site de Maintenance et de Remisage sera créé
  • Une sur la rue Augustin Aubert
  • Trois sur l’avenue Viton

tramway, La ligne 3 du tramway “nord-sud” entre La Castellane et La Rouvière ouvrira en 2025, Made in Marseille

Côté Nord, il est prévu de créer 3 stations :

  • Une station est implantée dans la rue Salengro/Bachas
  • Une est positionnée au sud de la rue de Lyon
  • Une à la station Capitaine Gèze liée au pôle d’échanges, elle assure le rôle de terminus provisoire

tramway, La ligne 3 du tramway “nord-sud” entre La Castellane et La Rouvière ouvrira en 2025, Made in Marseille

Deux nouveaux pôles d’échanges à la station Dromel et à la Gaye

Le projet prévoit également la création d’un parking relais et d’un programme mixte en superstructure sur le site Dromel Montfuron accueillant un site de maintenance et de remisage, qui pourra accueillir 30 rames de tramway, soit l’équivalent du dépôt existant à Saint-Pierre. Le parking relais comportera 600 places pour les usagers ainsi que 100 places pour le personnel. Les dimensions de ce futur bâtiment sont de 150 mètres par 180 mètres, soit « la superficie de la Plaine », d’après l’architecte Roland Carta.

L’équipe de maitrise d’oeuvre comprend :

  • Pour l’aménagement des voies du tramway et des espaces publics : Egis Rail et l’agence de paysagistes Stoa
  • Pour le mobilier urbain : le designer Ora Ito
  • Pour le nouveau bâtiment qui servira à la fois de stockage pour les rames de tramway et de parking relais à étages, à côté du Palais des Sports le long du boulevard Schloesing où se trouve déjà le parking relais du métro Dromel : le cabinet d’architecture Carta associés (qui a réalisé aussi le pôle d’échanges du Capitaine Gèze)
tramway, La ligne 3 du tramway “nord-sud” entre La Castellane et La Rouvière ouvrira en 2025, Made in Marseille
Le futur bâtiment de l’agence Carta associés à Dromel
tramway, La ligne 3 du tramway “nord-sud” entre La Castellane et La Rouvière ouvrira en 2025, Made in Marseille
Le futur bâtiment de l’agence Carta associés à Dromel face au Palais des Sports

Un deuxième parking relais verra le jour à la station de la Gaye, du côté des hôpitaux Sud, pour desservir le secteur Sainte-Marguerite. Il sera situé à proximité immédiate du collège Sylvain Menu.

650 arbres plantés et 5,5 km de pistes cyclables créées

Outre la mise en circulation du tramway entre le nord et le sud de Marseille, le projet a aussi pour objectif de requalifier les axes en favorisant les modes doux et les espaces piétons. Un cheminement cyclable va ainsi être créé presque tout le long du parcours du tramway. « 5,5 km de pistes cyclables vont être aménagés sur les 6,2 km que compte le tracé. Cela s’explique par le fait que certaines voies sont trop étroites pour y aménager à la fois le tramway, la voirie, des trottoirs et une piste cyclable », soulignait Egis Rail.

Le projet prévoit également de planter des arbres sur tout le tracé, ou de conserver ceux existants déjà, comme c’est le cas sur la rue Viton. Au total, 650 arbres devraient être plantés et des plateformes enherbées.

Un bilan de la concertation favorable au projet

Une concertation a été menée sur le projet en 2018, le bilan de la concertation fait état d’un avis très favorable émis par les habitants, et une demande de mise en service rapide de la phase 2 notamment pour desservir les Quartiers Nord. “Le projet a recueilli un avis très favorable du public, demandant sa réalisation rapide, compte tenu de l’insuffisance de la desserte en transports collectifs de Marseille et du retard pris par la présente opération. Aucun avis défavorable remettant en cause l’opportunité du projet n’a été émis par le public, certains intervenants regrettant le choix de la superposition des tracés du métro et du tramway. Quelques réserves ont été émises quant à la mise en œuvre non simultanée de la phase 2 et quant à des choix locaux de tracé.” précise le document, qui explique ensuite que selon les Marseillais qui ont participé à la concertation “Le tramway est un mode de transport public à privilégier compte tenu de sa facilité d’accès, de la desserte plus fine qu’il permet, de ses impacts modérés sur l’environnement, de son coût plus réduit que le mode métro. (…) L’utilité et la réalisation rapide du projet de tramway Blancarde-Dromel prévu dans le PDU et desservant le secteur de la Capelette est soulignée dans de nombreuses observations.”

Les projets de transports sur la métropole d’ici à 2025

12 commentaires

  1. C’est fou comme le sujet des transports (comme celui des équipements sportifs) est celui qui montre que la mairie n’en a rien à foutre des quartiers Nord. On investi sur le Sud, et quand il faut penser les prolongations vers le Nord… ça traine. Pour le reste, c’est coûte que coûte

    1. Le site Made in Marseille,ne doit pas être très connu, puisque les commentaires et propositions sont rares, à moins que le sujet abordé est trop complexe pour être approché – 2018.10.26 –

  2. Mais pourquoi le tracé ignore-t’il le technopole de chateau gombert et la fac de St Jérome? TOUTES les villes universitaires de France desservent leurs fac avec le tramway, sauf Marseille… C’est tellement contre-productif!

  3. Un article très mal documenté : on laisse croire que La Castellane aura le tram en 2023, alors qu’il ne s’agit que du segment Arenc-Gèze. Au delà, rien de prévu, ni tracé ni financement, seulement des promesses vagues d’études, comme le dit déjà l’actuel PDU. Aussi une erreur grossière sur la carte : elle signale une gare TER existante à St André, alors qu’elle est encore dans les cartons des projets du PDU, prévue pour 2023.
    Il serait bon que les journalistes vérifient ce qu’ils affirment, leur crédibilité en dépend. Pour être précis sur les quartiers nord concernés, il n’ont à ce jour aucun TCSP, et seule la gare de St André est portée au PDU, au PLU, avec une perspective d’ouverture prévue en 2023. Ce ne sera évidemment pas le cas, mais c’est le seul espoir un peu consistant au nord de Marseille pour sortir de l’enclavement, que la population devrait exiger. On peut même craindre que les promesses vagues faites aujourd’hui avec le tram n’aient pas d’autre but que d’enterrer cette gare TER, dont l’échéance annoncée se rapproche dangereusement pour les élus.

  4. Encore une connerie de plus dans cette pauvre ville : pourquoi bifurquer vers La Castellane au lieu d’aller à l’Estaque ? Incompréhensible… sauf à pouvoir aller y faire “ses courses” plus facilement…

  5. Enorme les marseillais sont fan de tramway d’après la population sondé, ma fois des politiciens marseillais peut être.
    J’ai une amie qui habite sur le boulevard longchamp c’est vraiment impréssionant de sentir le passage du tramway vibration du mobilier des murs et bien évidement du lit, moi qui est pas l’habitude ça fait drole.
    Les politiciens semblent s’occuper un peu du probleme des transports trop de voitures, engorgement des rues parking, ne serait il pas judicieux d’enfouir tout ça ??
    Le métro est plus rapide, prends peu de place à l’exterieur si souterrain.
    Si on devait comparer le metro de lyon à marseille :
    lyon 40 stations, 32 km de reseaux, 4 lignes 205 millions de voyageur
    marseille 28 stations, 22 km de reseaux, 2 lignes 77 millions de voyageur par an

    On peut dire que le reseau est cours qu’il a peu de station et surtout vue la difference de frequentation que les stations sont mal placé.
    Aucun des principaux centre commerciaux marseillais ( valentine, grand litoral est desservie par le metro et pas par leur fameux tramway si je ne me trompe pas et ne le sera pas.
    Les universsités saint jerome et luminy a par le fameux grand bus y a que ça et le jour ou y a gréve ben galere. va à pied a luminy……
    Et si un projet ce fini rapidement ben bravo

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page

Restez informé !

Inscrivez-vous et recevez nos newsletters !

Vous pourrez vous désinscrire à tout moment !