Jannah Theme License is not validated, Go to the theme options page to validate the license, You need a single license for each domain name.

En partenariat avec Frip’Insertion, le centre commercial des Terrasses du Port propose à ses clients un service pérenne de collecte de vêtements en vue de les revendre ou de les recycler.

Depuis juillet 2023, les Terrasses du Port proposent un service pérenne de collecte de textiles au Comptoir, l’espace d’accueil et de conciergerie situé au deuxième étage. En partenariat avec l’association Frip’Insertion, le centre commercial propose aux clients de venir déposer leurs vieux vêtements afin qu’ils soient revendus ou bien recyclés.

Cette initiative vertueuse s’inscrit dans le cadre de la politique durable du centre « Les Terrasses engagées » qui vise notamment à déployer des partenariats pour favoriser l’ancrage local et l’économie circulaire.

Point de collecte Frip’Insertion

Créée en 1999, l’association Frip’Insertion, membre d’Emmaüs, forme chaque année plus d’une cinquantaine de salariés en insertion à travers sa filière de récupération, de tri, de valorisation et de vente de textiles usagés. Son objectif ? Offrir un avenir professionnel à des personnes exclues du monde du travail.

La structure dispose d’un atelier de tri, d’un atelier de couture pour upcycler les vêtements, qui a donné naissance à la marque Regain, et de deux points de ventes sur les boulevards National et de la Libération.

« Avoir également un point de collecte aux Terrasses du Port nous permet d’avoir des dons supplémentaires de textile et de gagner en visibilité », nous confie Coline Maniez, la nouvelle directrice de l’association.

terrasses du port, Aux Terrasses du Port, les vieux vêtements sont collectés pour leur donner une seconde vie, Made in Marseille
Le point de collecte de Frip’Insertion au Comptoir des Terrasses du Port (2e étage)

Un service proposé de 10h à 20h, 7 jours sur 7

Les 2000 commerçants, les riverains et l’ensemble des clients, estimés à 10 millions par an, peuvent accéder à ce service du lundi au dimanche, de 10h à 20h. « Ils peuvent nous laisser des vêtements qu’ils ne mettent plus ou bien du linge de maison », poursuit la responsable de la structure. « Le mieux pour nous, c’est quand même de récupérer des textiles de qualité plutôt que de la fast fashion, car c’est plus facile d’envisager ensuite un réemploi ».

Quand la boîte de collecte est pleine, les Terrasses du Port remettent les textiles à l’association. « Soit les vêtements sont en bon état et nous les revendons dans nos boutiques, soit ils sont en mauvais état ou nous n’arrivons pas à les vendre. Dans ce cas, explique Coline, nous les remettons à l’entreprise d’insertion Le Relais qui les réemploie pour de l’isolation thermique et acoustique par exemple ».

Avec son atelier Regain, Frip’Insertion fait également de l’upcycling avec les invendus en confectionnant notamment des sacs.

terrasses du port, Aux Terrasses du Port, les vieux vêtements sont collectés pour leur donner une seconde vie, Made in Marseille
La caisse de collecte où tombent les vêtements des clients.

« Une politique éco-responsable toute l’année »

Cette nouvelle initiative du centre commercial de la Joliette, en faveur de l’économie circulaire, s’ajoute aux nombreuses actions entreprises pour mettre en œuvre « une politique éco-responsable qui se poursuit toute l’année », souligne Marie Canton, directrice du shopping center marseillais.

Les Terrasses du Port multiplient les projets visant à verdir leur activité. Après avoir mis en service 5 000 m2 de panneaux photovoltaïques sur sa toiture, le centre a inauguré en 2021 son raccordement à la centrale de géothermie marine Thassalia afin d’être chauffé et climatisé avec l’eau de mer. 80% des déchets produits sont également valorisés sur place grâce à un centre de tri intégré au niveau du quai de livraisons.

Et les initiatives se poursuivent aujourd’hui avec l’ouverture à venir sur le toit d’une station de micro-méthanisation nommée « TerraMetha » qui traitera 500 tonnes de biodéchets pour les transformer en énergie et en compost. Une réflexion est également menée sur la récupération des eaux de pluie. Avec un objectif : réduire au maximum l’impact environnemental du centre et en faire un modèle de développement durable.

Bouton retour en haut de la page