Le groupe Constructa dévoile le dernier projet de la skyline d’Arenc à Marseille : la tour M99. Elle s’élèvera à 99 mètres de haut d’ici 2027 et proposera uniquement du logement, de luxe, hôtelier ou étudiant.

Après la tour CMA CGM de Zaha Hadid, La Marseillaise de Jean Nouvel, la Porte Bleue qui devrait être inaugurée en juin, la tour Mirabeau en cours de construction… le groupe immobilier Constructa/Editeur Urbain dévoile son projet M99. Il vient « clôturer l’aménagement des Quais d’Arenc », la skyline du quartier d’affaires de Marseille.

M99, La nouvelle tour M99 viendra tutoyer les sommets de la skyline marseillaise en 2027, Made in Marseille
© Constructa / Editeurs Urbains

Un nom qui en rappelle un autre : H99, le projet initial annoncé dès 2008, retardé et finalement abandonné. « Les standards architecturaux, environnementaux ou sociétaux ont changé, comme les attentes politiques », raconte Jean-Baptiste Pietri, fils du fondateur du groupe immobilier.

L’architecte a ainsi revu sa copie et signe ce nouveau gratte-ciel qui doit atteindre 99 mètres de haut d’ici « le quatrième trimestre 2027 ». Les travaux doivent débuter à l’été 2024.

M99, La nouvelle tour M99 viendra tutoyer les sommets de la skyline marseillaise en 2027, Made in Marseille
© Constructa / Editeurs Urbains

Des duplex de luxe aux logements sociaux étudiants

Ce sera la troisième plus grande tour des quais d’Arenc, mais elle détonnera par sa vocation. « Ce sera le premier immeuble de grande hauteur (IGH) de logements produit en France depuis 50 ans », estime le bâtisseur.

En effet, ses 30 étages seront dédiés à la résidence. Celle de luxe d’abord, sur les 17 derniers niveaux, qui proposeront des appartements de standing « avec chacun un extérieur », décrit l’architecte. Les habitants bénéficieront également de la toiture végétalisée de l’immeuble.

Mis en commercialisation dès le 29 juin 2023, les premiers prix tourneront autour de 300 000 euros pour des T2, et jusqu’à 2,8 millions d’euros pour les immenses duplex de plus de 200 m2 avec 120 m2 de terrasse panoramique.

Pour détonner, c’est « une résidence sociale étudiante » de 95 logements, certains avec extérieur, qui occupera les 6 premiers étages. Le bailleur social Erilia en aura la gestion pour 15 ans.

Entre cette résidence étudiante peu commune et les habitations de standing au sommet, c’est un hôtel 4 étoiles qui prendra place sur 8 étages. En plus des ses 130 chambres, un restaurant panoramique avec sa terrasse « à 50 mètres de haut sera ouvert aux personnes extérieures » décrit Jean-Baptiste Pietri.

Une tour préfabriquée pour réduire son impact

Si le projet H99 a évolué, c’est aussi sur la partie environnementale. M99 « sera un bâtiment bioclimatique », pose l’architecte, avant de justifier cette appellation. D’abord par la méthode de construction, inspirée de sa voisine la Porte Bleue. Il s’agira d’assembler des éléments « préfabriqués hors site, à quelques kilomètres, en béton bas carbone », à partir de laitier sidérurgique des industries de Fos. Un procédé en circuit-court et rationnalisé qui permet de réduire les émissions de CO2.

Pour réguler la température de la tour, elle sera reliée à la boucle d’eau de mer Thassalia. Ce dispositif réduira « ses émissions de gaz à effet de serre de plus de 70% par rapport à un IGH classique », estime Constructa.

Côté verdure, l’aménagement d’un jardin dans le prolongement du rez-de-chaussée et une « toiture active aménagée en jardins suspendus » laisse espérer au promoteur que « de nombreux écosystèmes pourront s’y développer ».

Bouton retour en haut de la page

Ne ratez rien de l'actualité
marseillaise avec notre
newsletter gratuite.

Inscrivez-vous pour recevoir chaque semaine
les meilleurs articles de Made in Marseille