Le nouveau jardin du Réservoir va ouvrir dans le quartier de Vauban. Il s’inscrit dans une petite « trame verte », entre le jardin Lacédémone et le parc de la Cômerie, également en voie de réhabilitation.

Pour sa première sortie publique en tant que nouvelle maire des 6e et 8e arrondissements de Marseille, Olivia Fortin (Printemps marseillais) a présenté la rénovation du jardin du Réservoir, au 2 rue de Milly, dans le quartier de Vauban.

Un projet certes modeste sur cette petite parcelle de 232 m2, à l’abandon « depuis 20 ans », comme l’explique l’élue. Mais qui s’inscrit dans la politique de la mairie de secteur depuis 2020 « de multiplier les petits îlots de verdure partout où c’est possible dans ces zones urbaines denses. Pour offrir un maximum d’espaces de respiration, de végétation, d’ombre, de fraîcheur ».

Impulsé par les habitants du quartier, cet aménagement a été « co-construit avec eux ». Après trois mois de travaux, le nouveau jardin doit ouvrir au public dans les prochaines semaines. Il devrait calquer ses horaires sur ceux des parcs municipaux : De 8h à 20h l’été et de 8h à 18h30 l’hiver.

jardin, Avec le nouveau jardin du Réservoir, une petite trame verte se dessine à Vauban, Made in Marseille
Olivia Fortin et Nassera Benmarnia aux côtés d’habitantes du quartier

Un jardin aux oiseaux

Le centre du jardin fait office de « placette » avec une dizaine de chaises, une fontaine à eau à l’ancienne, des petits modules et deux arbres (camphriers). Elle est composée de stabilisé en grain, permettant de désimperméabiliser le sol, incliné de manière à faire circuler les eaux de pluie vers la partie végétalisée, en périphérie du site.

Le budget de 80 000 euros a permis de planter 13 arbres de 10 espèces méditerranéennes différentes et « 525 arbustes », décrit le chef de projet pour la Ville, Mickaël Delmas. Ils composent une zone de 175 m² entièrement végétale, protégée par des ganivelles (clôtures en bois).

Car il s’agit également de « permettre le retour de la nature en ville » décrit l’adjointe au maire de Marseille en charge des espaces verts, Nassera Benmarnia. Plus particulièrement les oiseaux, pour lesquels ce site est dédié. « Nous avons sélectionné des espèces végétales qui les attirent. Elles offrent des abris et de la nourriture », précise-t-elle, évoquant les arbousiers ou les « sorbiers des oiseleurs ».

Pour illustrer cette vocation ornithologique, des aquarelles d’une artiste du quartier habilleront prochainement les grilles du parc.

Lacédémone, parc de la Cômerie… trois jardins voisins réhabilités

Ce nouveau jardin s’inscrit dans ce qui pourrait s’apparenter à une future « trame verte », estime Olivia Fortin. Quelques dizaines de mètres en contrebas, le parc des Sœurs Franciscaines, plus connu sous le nom de la Cômerie, est en pleine cure de jouvence. Sa réhabilitation doit aboutir d’ici à l’automne prochain.

Juste au-dessus du nouveau jardin du Réservoir se situe le jardin Lacédémone, tout en relief. Il va également avoir droit à une remise en forme. « Nous lancerons ce projet en 2024 », précise Nassera Benmarnia. L’aménagement devrait se concevoir une fois de plus en concertation avec les riverains.

Certains espèrent qu’il deviendra un peu plus accessible. Son entrée est en effet très discrète, cachée dans la résidence privée Le Pythagore. La réouverture de l’autre entrée, du côté de la rue de la Martinique, pourrait revenir sur la table.

jardin, Avec le nouveau jardin du Réservoir, une petite trame verte se dessine à Vauban, Made in Marseille
Le jardin Lacédémone
Bouton retour en haut de la page

NEWSLETTER

Recevez le meilleur de l'actualité de la semaine gratuitement !