Cheminement piéton traversant, nouveaux aménagements, jardins partagés, cueillettes des olives… Le parc de la Cômerie est en pleine réhabilitation pour offrir aux Marseillais un espace de verdure et de tranquillité en ville.

Après six mois de concertation publique, le parc des Sœurs Franciscaines Missionnaires de Marie, plus connu sous le nom de parc de la Cômerie, est actuellement en travaux. Rénové et aménagé, ce poumon vert au cœur de Marseille doit rouvrir au public à l’automne prochain.

Ce projet a été lancé sous la précédente mandature avec la volonté d’en faire « un parc ouvert à la population, visible, et qu’il devienne un vrai espace de liaison ouvert, naturel, végétal et piétonnier, interquartier, au cœur du 6e arrondissement », exprimait Yves Moraine, à l’époque maire LR des 6e et 8e arrondissements.

Les Sœurs Franciscaines Missionnaires de Marie ont cédé à la municipalité, par voie de préemption [délibération du conseil municipal du 8 octobre 2018, ndlr], leur couvent situé au 202, rue Breteuil, dans le 6e arrondissement, pour une somme d’environ 7 millions d’euros.

C’est en 1885 qu’elles ont fondé ce domaine qui s’étend sur 1,1 hectare, composé d’un pavillon de 116 m2, d’une chapelle de style néo-roman et d’un couvent (935 m2) ainsi que des bâtiments indépendants. Mais aussi un grand parc de 10 000 m2, qui abrite de nombreuses espèces végétales, des pins, figuiers, platanes, tilleuls, un cèdre, un verger en terrasses au sud avec amandier, abricotier, prunier, néflier… et une oliveraie.

Le parc, La cure de jouvence du parc de la Cômerie avant son ouverture au public, Made in Marseille
Le domaine des Soeurs Franciscaines Missionnaires de Marie, a été acquis par la Ville par voie de préemption. © Mairie 6-8e.

Offrir un espace de nature préservée

Des travaux de sécurisation notamment du bâtiment remarquable et de nettoyage du domaine ont eu lieu en 2019. Le Printemps marseillais, après vote au conseil municipal en 2020 [un programme d’autorisation d’un montant de 2 millions d’euros, ndlr], a engagé l’aménagement paysager et l’installation de nouveaux équipements publics.

L’état des lieux a mis en lumière un manque d’harmonisation des revêtements au sol et le fait qu’un certain nombre d’ouvrages sont à restaurer. Côté végétation, certaines zones se sont dégarnies au fil du temps, car laissées sans fonction.

Avec la restauration du parc, l’objectif est de permettre de s’y balader, de mieux appréhender l’espace en le rendant plus lisible tout en valorisant l’ensemble du domaine. Cet îlot de verdure doit offrir un espace de nature préservée dans un écrin de tranquillité au cœur de la cité.

Le réaménagement consiste notamment à créer des ambiances propres à chaque zone : les jardins de la chapelle, la pinède, les terrasses cultivées et le verger. « De manière générale, c’est un lieu bien conservé. La pinède a été conservée, tout comme les terrasses cultivées, et puis le verger qu’on garde. Les espaces arborés existants seront préservés, tandis que les jardins de la chapelle seront réaménagés, annonce Nassera Benmarnia, adjointe en charge du retour de la nature en ville et des espaces verts. On garde le maximum ».

Le parc, La cure de jouvence du parc de la Cômerie avant son ouverture au public, Made in Marseille

Jeux, jardins partagés…

Les jardins de la chapelle de style jardin du clergé vont être revégétalisés pour retrouver cet esprit d’antan. Un jardin foisonnant, fleuri et coloré, autour de la placette ronde qui dispose d’une fontaine en pierre de Rognes. Sur cet espace, la chapelle et le bâtiment central seront mis en valeur.

La pinède disposera d’une pergola en bois avec une vue dominante sur le parc avec au cœur sa fontaine en pierre de Rognes. La Ville prévoit d’installer un parcours d’équilibre en bois pour les enfants ainsi que des toilettes sèches.

Les terrasses cultivées vont être restaurées avec une remise en eau du canal d’irrigation. L’objectif est de les mettre à disposition sous forme de jardins partagés. « Dans le cadre des concertations, les habitants ont demandé de pouvoir faire du compost. Nous allons pouvoir le mettre en place avec la mairie de secteur », ajoute Nassera Benmarnia. Cet espace sera également doté d’une aire des jeux pour les petits et sa placette centrale de tables de pique-niques.

Les bosquets vont être renaturés pour offrir de la fraîcheur en été. Cette zone boisée sera propice à la promenade grâce à son cheminement piéton et ses bancs. Un dispositif de protection de la végétalisation sera également mis en place.

Le parc, La cure de jouvence du parc de la Cômerie avant son ouverture au public, Made in Marseille

La cueillette des olives dans le parc en 2023

Enfin, le verger va être restauré avant la plantation de nouveaux arbres fruitiers avec semis fleuris. Il sera doté d’un nouveau parvis d’entrée, rue Breteuil. En effet, dans le cadre de l’ouverture du parc au public, un cheminement piéton traversant sera créé pour relier le quartier de Vauban à la rue Breteuil.

Le parc, La cure de jouvence du parc de la Cômerie avant son ouverture au public, Made in Marseille
Images archives © Made in Marseille

Le verger dispose de nombreux oliviers. « Cette année, nous pourrons peut-être organiser une cueillette citoyenne, projette l’élue. Parfois, les olives n’arrivent pas à maturité et sont cueillies avant, ce qui a pour conséquence de casser les branches. Plus on associe les citoyens, plus on aura un usage respectueux du parc ».

La dimension culturelle actuelle du lieu sera conservée. La bâtisse accueille différentes associations, dont Montévidéo, les Artistes en exil ainsi que des résidences d’artistes. Le projet initial de la mandature Gaudin prévoyait la création d’un centre d’art et de la culture sur 3 000 m2. À ce titre, « les réflexions sont ouvertes », confirme Jean-Marc Coppola, adjoint à la Culture.

Quant à l’extension de l’école Notre-Dame, elle n’est plus à l’ordre du jour. Le parc de la Cômerie devrait être livré à l’automne 2023.

Le parc, La cure de jouvence du parc de la Cômerie avant son ouverture au public, Made in Marseille

Bouton retour en haut de la page

Restez informé !

Inscrivez-vous et recevez nos newsletters !

Vous pourrez vous désinscrire à tout moment !