La présidente de la Métropole, Martine Vassal, annonce le début de la concertation pour le tramway du 4-Septembre « dans quelques semaines ». Soit début mars. Sa mise en service est prévue d’ici 2027.

Le projet de tramway qui doit relier la Préfecture à la place du 4-Septembre, à l’entrée du quartier des Catalans, sur 2,1 kilomètres, pour 76 millions d’euros était presque passé au second plan. En effet, ces derniers mois, le milliard de l’État pour les transports, dans le cadre du plan Marseille en grand, a plutôt fait la lumière sur les projets vers les quartiers Nord. La municipalité souhaitait d’ailleurs inverser le calendrier de ce projet avec celui du nouveau tramway vers la Belle de Mai, attendu d’ici 2030.

Mais le “tram des Catalans”, comme le nomment certains, fait bien partie des 15 projets prioritaires du plan gouvernemental. Le groupement d’intérêt public qui pilote ce plan l’a acté en 2022. Dans la foulée, la Métropole Aix-Marseille-Provence a désigné le maître d’œuvre pour le réaliser : le groupement Ingérop, Egis Rail, Ilex et Rougerie+Tangram.

Lors de ses vœux à la presse ce mardi 10 janvier, la présidente de l’intercommunalité, Martine Vassal, a réaffirmé sa volonté de le mettre sur les rails au plus vite. « C’est la seule ligne à 100 % dans la Zone de faibles émissions de Marseille. Elle va supprimer les voitures pour le tramway et les vélos », justifie-t-elle. Et ajoute que des « navettes régulières », desserviront le quartier d’Endoume. Elle annonce que la concertation publique préalable au lancement du chantier doit démarrer « dans quelques semaines ».

Lancement des travaux d’ici 2024

Selon la Métropole il faudra attendre la fin des deux concertations déjà en cours. Celle sur le tracé du tramway Nord – Sud (jusqu’au 16 janvier), et celle sur la refonte du réseau de bus (jusqu’au 28 février). Le public devrait donc être invité à s’exprimer sur le tramway du 4-Septembre début mars.

Si les avis ne remettent pas en cause le projet, les premiers coups de pioche devraient suivre. Les travaux préalables pourraient donc débuter fin 2023, début 2024. Le gros du chantier doit ensuite durer 27 mois, pour une mise en service espérée en 2027. La prudence sur le calendrier reste toutefois de mise pour ce type de projet.

Bouton retour en haut de la page

Restez informé !

Inscrivez-vous et recevez nos newsletters !

Vous pourrez vous désinscrire à tout moment !