Au MIN des Arnavaux, les Marmites Solidaires récupèrent les fruits et légumes des grossistes. L’atelier d’insertion les transforme en produits alimentaires à destination des plus démunis. Et maintenant du grand public.

« Les magasins Utile, Spar, Super Cafoutch… Une vingtaine de commerces du territoire vendent les produits des Marmites Solidaires désormais », explique Fourad Trudi. Il dirige cet atelier de l’association Fruits et Légumes Solidarité. Un site de production alimentaire anti-gaspillage, solidaire et social.

Implanté depuis deux ans au marché d’intérêt national (MIN) des Arnavaux, il accueille 12 employés en insertion. Ils récupèrent « les excédents et invendus des grossistes. Les produits non calibrés, tachés, en fin de vie pour les transformer en compotes, confitures, soupes, coulis, etc… »

Le tout, à destination de la Banque alimentaire qui les distribue aux personnes dans le besoin. « On a produit 130 tonnes en deux ans, et on vise 200 tonnes en 2023 », poursuit Fourad.

Mais les Marmites Solidaires souhaitent voler de leurs propres ailes et trouver l’équilibre économique, pour l’instant dépendant des aides publiques. C’est pourquoi 25 % de la production est désormais destinée à la vente au grand public. Découvrez le projet en vidéo.

Bouton retour en haut de la page

Restez informé !

Inscrivez-vous et recevez nos newsletters !

Vous pourrez vous désinscrire à tout moment !