Olivier Klein, ministre de la Ville et du Logement, sera à Marseille ces 9 et 10 novembre pour une visite de terrain dans le cadre de « Marseille en Grand ».

Il y a eu Julien Denormandie, puis Nadia Haï. Olivier Klein, nouveau ministre de la Ville et du Logement, était attendu avec impatience dans la cité phocéenne par les collectifs citoyens et les associations de lutte contre l’habitat indigne à Marseille. Un appel entendu ? Reste que quelques jours après les commémorations en hommage aux victimes du 5 novembre 2018, Olivier Klein sera à Marseille les 9 et 10 novembre.

Sa première visite dans la cité phocéenne débutera par un entretien avec le maire de Marseille, à l’Hôtel de Ville. Au centre des discussions : création de logements, projets de rénovation urbaine, vision du littoral… et encadrement des loyers en ville. La municipalité a exprimé son souhait d’expérimenter ce dispositif servant à plafonner les loyers des logements du parc privé, mais seule la Métropole Aix-Marseille-Provence peut porter la candidature de Marseille auprès de l’État. La présidente Martine Vassal a d’ailleurs adressé un courrier en ce sens au ministre.

C’est aussi dans ce sens que, la semaine dernière, une coalition d’organisations créée pour alerter sur la flambée des prix du logement, a lancé une pétition. Elles attendent à ce titre que le ministre se positionne sur le sujet, notamment sur une faisabilité à l’échelle de Marseille et non métropolitaine, même si aucune rencontre avec les représentants de la coalition n’est prévue.

Remise des prix du Palmarès régional de l’Habitat

Au programme, le comité de suivi « Marseille en grand » sur le volet logement, en préfecture des Bouches-du-Rhône, suivi de la remise des prix du Palmarès régional de l’Habitat. L’édition 2022 était consacrée aux logements destinés à tous les publics (étudiants, personnes âgées, familles, personnes en voie de réinsertion…) sur des opérations valorisant l’innovation sociale, environnementale et urbaine.

« Ces opérations lauréates illustrent de façon très diversifiée différentes problématiques auxquelles font face les collectivités locales : l’intégration urbaine et sociale d’une nouvelle construction de logement social, la qualité de vie, la mixité sociale et la construction de logements adaptés pour des publics spécifiques… », explique l’Etat.

Les 10 opérations qui se verront remettre un prix ont été désignées par un jury le 5 mai 2022, sous la présidence de Laurent Bresson, sous-directeur des politiques de l’habitat du Ministère de la Transition écologique et de la Cohésion des territoires (MTE). À cette occasion, Olivier Klein devrait prononcer un discours.

Escale ensuite sur la base nautique de l’Estaque, sur le site de Corbières. Le maire de Marseille avait annoncé au printemps dernier sur Made in Marseille lancer des études pour repenser et réaménager complètement la plage de Corbières.

L’Epopée et le parc Kallisté

Ensuite, direction l’Epopée dans les quartiers Nord, labellisé Carrefours de l’entrepreneuriat, dispositif de Marseille en Grand, puis visite du parc Kalliste, dans le cadre du projet de renouvellement urbain.

En mars dernier, l’État avait acté un financement de 650 millions d’euros pour la rénovation urbaine dans les quartiers prioritaires de Marseille. Ces financements doivent permettre la démolition de « plus de 2 650 logements sociaux et la construction d’autant de logements sociaux neufs pour l’essentiel dans d’autres quartiers », précisait le ministère de la Ville, de l’époque. Mais aussi « la rénovation de près de 2 300 logements sociaux et le recyclage de près de 1 100 logements privés dégradés ».

35 quartiers prioritaires de la Ville (QPV) sont concernés par ce nouveau programme de rénovation urbaine et les montants alloués, notamment Kallisté – Solidarité (15e) avec 48 millions d’euros.

Bouton retour en haut de la page

Restez informé !

Inscrivez-vous et recevez nos newsletters !

Vous pourrez vous désinscrire à tout moment !