Le marché historique de la place Jean-Jaurès doit faire son grand retour après plus de trois ans d’arrêt. Après la colère des forains ces dernières semaines, ils semblent être tombés d’accord avec la Ville de Marseille pour revenir à 202, contre 238 auparavant. Mais la liste définitive des commerçants retenus doit encore être acceptée par ces derniers.

Le grand marché historique de la Plaine fera son grand retour le mardi 3 mai 2022. 3 ans et 7 mois après que le dernier commerçant a remballé ses cartons, le 11 octobre 2018, avant le grand chantier de requalification de la place Jean-Jaurès, et un an après la fin des travaux. C’est ce qu’indique la mairie de Marseille par communiqué au sortir d’une négociation avec les représentants des forains ce lundi 14 mars.

Ces derniers avaient lancé un mouvement de contestation la semaine dernière, avec manifestations et opérations escargot en centre-ville. Leur revendication principale : le retour de 238 forains historiques, selon la promesse de la mairie de l’époque, alors que les aménagements ne permettent que 202 emplacements.

Un accord malgré une inconnue de taille : les forains autorisés à revenir

La réunion avec Roland Cazzola, conseiller municipal délégué aux emplacements, et les maires de secteurs concernés, Sophie Camard pour les 1er et 7e arrondissements, Didier Jau pour les 4-5 et Pierre Benarroche pour les 6-8, a mis un terme au conflit.

Ils semblent avoir trouvé un accord sur le retour de 202 forains. « Après un examen minutieux de chaque dossier de candidature », il semble que ce nombre corresponde aux commerçants encore en activité et avec une situation administrative valide, selon la Ville.

Mais cet accord comprend une inconnue de taille : la liste des forains retenus pour revenir à la Plaine. Selon nos informations, ils en auront connaissance aujourd’hui. Certaines personnes proches du dossier craignent qu’elle ne soit pas à leur goût, et que de nouvelles contestations s’en suivent.

Des petits aménagements prévus

Alors qu’ils réclamaient l’enlèvement des nouvelles grandes jardinières de la place pour leurs emplacements, la mairie n’annonce qu’une « réflexion sur les petits aménagements nécessaires à l’implantation de chaque forain ».

Elle évoque des « modifications mineures des équipements de la place qui seront nécessaires pour améliorer le fonctionnement du marché », sur les questions de circulation et de stationnement des véhicules, pour lesquelles la Métropole Aix-Marseille-Provence, en charge des aménagements, sera sollicitée.

Fin des sacs plastiques et renforcement du dialogue avec la mairie

Le gestion municipale du marché devrait également évoluer. « La commission des marchés, réunie en février pour la première fois depuis plusieurs années, sera désormais régulièrement convoquée afin de maintenir un dialogue régulier sur les activités du marché, comme cela se pratique dans les autres villes », précise la Ville.

Sur site, la gestion des emplacements sera également renforcée avec des « placiers » supplémentaires ainsi que quatre jeunes en service civique qui seront chargés de « l’amélioration du traitement des déchets ».

Sur cette question, un effort particulier est demandé aux forains : la fin des sacs plastiques à usage unique. Ils doivent être remplacés par des sacs en papier ou en carton.

Bouton retour en haut de la page

Restez informé !

Inscrivez-vous et recevez nos newsletters !

Vous pourrez vous désinscrire à tout moment !