Trottoirs élargis, moins de voitures, plus d’arbres, bande cyclable : la requalification du cours Lieutaud est terminée. L’inauguration a eu lieu ce jeudi 28 octobre, et des points d’amélioration concernant les mobilités douces ont été évoqués.

La transformation en profondeur du cours Lieutaud est désormais terminée. Annoncée pour juillet 2020,  puis le printemps 2021, l’inauguration officielle s’est finalement tenue ce jeudi 28 octobre, avec fanfare, déambulations artistiques, exposition d’archives et visites en triporteurs.

Martine Vassal, présidente (LR) du Département des Bouches-du-Rhône et de la Métropole Aix-Marseille-Provence a remis symboliquement les clés de la célèbre artère marseillaise à Audrey Gatian, adjointe au maire de la Ville en charge de la mobilité (Printemps marseillais). Car ce projet de requalification d’un montant de 13,75 millions d’euros a été principalement financé par le Conseil départemental (9,5 millions d’euros) et la Métropole (4,07 millions d’euros). La Ville a complété ce co-financement à hauteur de 178 500 euros.

, Plus d’arbres, plus de vélos, moins de voitures : le nouveau cours Lieutaud inauguré, Made in Marseille
Martine Vassal a remis les clés à Audrey Gatian, en présence des maires de secteur concernés, Sophie Camard (1-7) et Pierre Benarroche (6-8).

« Nous avons retrouvé une avenue qui était devenue une autoroute urbaine »

La requalification porte sur 1 300 mètres, de La Canebière au boulevard Baille, incluant le cours Lieutaud et le boulevard Garibaldi, soit un périmètre de 32 000 m² d’intervention. Outre la rénovation des façades (qui concernera 139 immeubles, à terme), autrefois célèbres par leur noirceur, les 4 voies de circulation qui en étaient sûrement la cause ont été rétrécies à deux voies en double sens.

« Nous avons retrouvé une avenue qui était devenue une autoroute urbaine », se félicite Martine Vassal. La place de la voiture « qui occupait 80 % de l’artère, est passée à 40 % ». Une réduction qui concerne également les places de stationnement, dont 75 ont été conservées, ainsi que des « aires de livraison ». Dans le même temps, les trottoirs ont été considérablement élargis et ont vu revenir les arbres. « Nous en avons planté 130, et ils ont bien pris », se réjouit la présidente. Elle ajoute au tableau les « 3,6 kilomètres de piste cyclable créés sur toute la longueur ».

« La livraison de cet équipement est un motif de satisfaction pour la Ville », a déclaré Audrey Gatian. « Elle marque une évolution de l’espace public que la Ville a à cœur d’accompagner, à vos côtés ».

, Plus d’arbres, plus de vélos, moins de voitures : le nouveau cours Lieutaud inauguré, Made in Marseille

La Ville demande à sécuriser les pistes cyclables

Or, sur ce point, l’adjointe au maire de Marseille a laissé apparaître les divergences entre la municipalité et la Métropole sur la question du développement des mobilités douces, dont l’intercommunalité à la charge. « Cette opération de requalification sera d’autant plus réussie, si la finalisation des travaux demandés a lieu », a précisé l’élue dans son discours. « Cela permettra enfin de sécuriser les pistes cyclables existantes et certains passages piétons ».

Car pour certains, il semble plus juste de parler de « bande cyclable ». Elle prend place sur le trottoir, marquée par une différence de revêtement. « Sans délimitation physique, comme des plots ou une margelle, les conflits d’usage avec les piétons sont permanents », déplore le maire des 6-8, Pierre Benarroche (Printemps marseillais). « La piste est très souvent encombrée par les deux-roues à moteurs », poursuit l’élu, alors que le cours Lieutaud concentre la majorité des magasins de scooters et motos de la ville. Sur ce point, en ce jour d’inauguration, presque aucun véhicule n’empiète sur la voie douce.

« Bien sûr qu’on va continuer d’améliorer la place du vélo à Marseille », a déclaré Martine Vassal. « On part de loin sur cette question. Et quand on est dernier, on ne peut que progresser ! »

À relire : 

, Plus d’arbres, plus de vélos, moins de voitures : le nouveau cours Lieutaud inauguré, Made in Marseille
La Ville et la Métropole cherchent une vision commune pour le développement du vélo à Marseille
Bouton retour en haut de la page

Restez informé !

Inscrivez-vous et recevez nos newsletters !

Vous pourrez vous désinscrire à tout moment !