Des produits locaux et de saison dans le centre-ville de Marseille

Des produits locaux et de saison dans le centre-ville de Marseille

Même en habitant dans le centre de Marseille, loin des terres agricoles des quartiers Nord, il est possible de manger bien. Entendez par là « manger du bon et du sain ». Car le centre-ville compte de nombreuses petites épiceries qui vendent des produits locaux, de saison et souvent bio (à retrouver ici).

Bien souvent, pour manger local et/ou bio, il faut aussi dépenser plus. Ce problème ne se pose pas dans certaines épiceries du centre-ville qui proposent des produits locaux et de saison, dont certains bio, à des prix venant concurrencer ceux des grandes surfaces. Avec un seul objectif : mettre à disposition des Marseillais des produits de qualité à un prix accessible à tous pour rester des commerces équitables de proximité.

Plus d’infos sur le bien manger à Marseille

Des produits de proximité et de qualité

Les épiceries marseillaises qui vendent des produits locaux se fournissent bien évidemment aux alentours de la ville. D’autant plus que notre région regorge de producteurs et de produits de qualité. Les avantages sont multiples : le circuit de distribution est le plus court possible puisque l’épicerie est le seul intermédiaire entre le producteur et le consommateur, moins de pollution car les déplacements de marchandises se font sur une plus courte distance et une meilleure connaissance des produits. Trois critères entrent d’ailleurs en jeu lorsqu’il est question de se fournir chez un producteur : sa proximité, son aspect humain et sa façon de produire.

« Pour nous, les producteurs n’ont pas besoin d’avoir le label bio pour que nous nous fournissions chez eux. L’important est que leurs produits soient sanitairement bons. Bien souvent certains ne traitent pas et n’ont pas le label bio parce qu’ils ne sont tout simplement pas intéressés par l’avoir », met en avant Guillaume Pautrat, le gérant de l’Épicerie Paysanne située rue Léon Bourgeois (1er arrondissement).

Ce lien qui unit l’épicerie à ses producteurs est en plus un atout pour le consommateur qui peut être renseigné et même conseillé sur les produits qu’il achète ainsi que sur leur provenance. C’est d’ailleurs une des raisons qui incite les consommateurs à se tourner de plus en plus vers ce type de commerce.

agriculture-local-saison-bio-provence
Les épiceries paysannes ne proposent que des fruits et des légumes locaux et de saison dont certains sont labellisés bio. ©DR

Les mêmes prix qu’en grandes surfaces

En plus des fruits et légumes frais, les épiceries proposent des produits secs également locaux et bio ainsi que tout ce que l’on peut trouver dans une épicerie classique (jus, vins, condiments, papier WC, etc). Le tout à des prix venant concurrencer les grandes surfaces pour des produits ayant la même provenance.

« On ne peut pas s’aligner au prix des clémentines venant du Maroc ou d’Espagne par exemple. Mais pour celles venant de Corse, nous proposons les mêmes prix voire des prix moins élevés que les grandes surfaces », souligne Guillaume Pautrat.

À noter également que, dans certaines épiceries, les produits sont proposés sous forme de « bar à vrac ». Chacun est invité à venir avec ses propres sachets, bouteilles, bidons et boîtes à remplir sur place. Une démarche qui nous ramène quelques décennies en arrière et qui est surtout bonne pour la planète puisqu’elle permet ainsi de limiter les déchets et le gaspillage alimentaire. Tout est ainsi réuni pour que même les Marseillais du centre-ville aient accès à des produits sains et de qualité à des prix accessibles à tous.

Commentaires Facebook

2 COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE