Joseph Mascarel, quand un Marseillais était devenu maire de Los Angeles

Entre 1865 et 1866, Joseph Mascarel, un Marseillais émigré à Los Angeles, devient maire de la Cité des Anges. Au cours de sa courte mandature, il a notamment plaidé pour l’interdiction du port d’armes dans la ville.

Joseph Mascarel est né le 18 avril 1816 à Marseille. Marin de métier, il part vivre à Los Angeles en 1844. À cette époque, les Français ne représentent que 2% de la population de la ville. Malgré ce faible pourcentage, plusieurs d’entre eux font partie du Conseil municipal. C’est dans ce contexte que Joseph Mascarel est élu maire, le 5 mai 1865, sous les couleurs du Parti républicain. Il devient d’ailleurs le premier maire républicain de la Cité des Anges !

Durant sa mandature, Joseph Mascarel se démarque par sa position sur le port d’armes dans la ville, qu’il souhaite tout simplement interdire. Ses détracteurs n’ont pas été tendres avec lui par la suite, publiant une annonce dans le journal local pendant la campagne municipale de 1866 : « Wanted: a candidate for Mayor who can read and speak the English language » (« Recherché : un candidat au poste de maire qui sache lire et écrire en anglais »).

À lire aussi

Les mandats de maire à cette époque étant renouvelés tous les ans, Joseph Mascarel perd la tête de la municipalité le 10 mai 1866, laissant la place à Cristobal Aguilar. Cela marque le retour du Parti démocrate à la mairie de Los Angeles, parti qui y restera jusqu’en février 1889.

Par la suite, au début des années 1870, Joseph Mascarel entre dans le capital d’une banque, toujours à Los Angeles. Puis il acquiert le premier grand magasin de Gower Street, rue qui aujourd’hui se trouve dans le quartier d’Hollywood.

Découvrez d’autres histoires insolites sur Marseille

Commentaires Facebook

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE