Un nouveau centre d’hébergement d’urgence pour sans-abris ouvre à Marseille

Analyse – Loger les sans-abris, moins cher que de les laisser dans la rue ?
Au coeur du centre-ville, rue Bernard du Bois (1er), un centre d’hébergement d’urgence pouvant accueillir 50 personnes vient d’être ouvert par l’État. Objectif : renforcer les capacités d’accueil de nuit pendant l’hiver pour offrir aux personnes vivant dans la rue plus de possibilité pour se mettre à l’abri.

Le centre se trouve dans un bâtiment près de la Porte d’Aix. Il est destiné à accueillir un nouveau « lieu de vie » mixant hébergement, activités économiques, offres sociales et culturelles. « En anticipation de ce dernier, des aménagements ont été réalisés afin de permettre l’accueil rapide d’une cinquantaine de personnes en hébergement nocturne pour au moins janvier et février », met en avant la préfecture des Bouches-du-Rhône.

Le centre en photos © Groupe SOS

À lire aussi 

Les 50 places d’hébergement sont destinées aux personnes vivant dans la rue qui appellent le Samu Social pour être mises à l’abri. 10 places minimum sont également réservées pour les sans abris repérés par les différentes maraudes et acceptant de se rendre au centre d’hébergement. Ce dernier est géré par le groupe SOS Solidarités et l’aide alimentaire par les Restos du Cœur.

Le département des Bouches-du-Rhône dispose de 3 181 places d’hébergement à l’année (hébergements d’urgence, d’insertion, logements accompagnés). Ces places peuvent être augmentées en cas de besoin sur décision du préfet au regard de la température ressentie. 92 places supplémentaires sont mobilisables pour la période hivernale 2017-2018 dont une soixantaine est actuellement mobilisée. À ces hébergements s’ajoute le recours aux nuitées d’hôtel pour faire face aux situations d’urgence, soit 100 à 150 places par jour.

Pour aller plus loin

Commentaires Facebook

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE