Les statues et sculptures incontournables ou secrètes à Marseille ! (2/2)

Les statues et sculptures incontournables ou secrètes à Marseille ! ½

Marseille est bien loin d’être pauvre en statues et monuments fascinants. Voici dix œuvres, riches en histoires, à voir ou à revoir !

Pour voir la première partie de notre sélection ↓↓↓

Le monument aux héros et victimes de la mer

Dans le jardin du Palais du Pharo, l’un des trois marins sculptés semblent faire un appel à l’aide en direction du Fort Saint-Jean. Ce monument est en fait un hommage aux marins morts durant la première guerre mondiale. Inauguré en 1923, il a été conçu par André Alexandre Verdilhan, choisi parmi plusieurs prétendants à l’issu d’un comité créé par le célèbre sénateur des Bouches-du-Rhône, Paul Peytral. Cette sculpture en donnerait, elle aussi, le mal de mer !

statue-palais-pharo-marseille

Les statues de la fontaine du Palais Longchamp

Cette œuvre de dix mètres de hauteur, de Jules Cavelier, est très métaphorique… Il représente un char tiré par quatre taureaux de Camargue semblant se diriger vers la ville. Sur ce char sont représentés trois personnages allégoriques féminins : la figure de la Durance, et les deux autres personnes situées à ses côtés qui représentent le blé et la vigne.

Pour rappel, dans le quartier des Cinq Avenues, le Palais Longchamp a été édifié en 1862 par la ville de Marseille afin de célébrer l’arrivée des eaux de la Durance par le biais du Canal de Marseille.

statue-fontaine-palais-longchamp

Le Dresseur d’Oursons

Ce dresseur venu d’une autre époque, que l’on doit à Louis Botinelly, enseigne un numéro d’équilibriste à ses deux oursons, sur l’Esplanade de la Tourette, devant l’Eglise Saint Laurent, au dessus de la capitainerie du Vieux Port. Ce jeune dompteur est difficile à rater si vous empruntez la passerelle qui mène au Mucem. N’hésitez pas à profiter du panorama époustouflant sur le Vieux Port depuis le bort de l’esplanade.

Le Milon de Crotone

A l’entrée du cours Estienne d’Orves, cet homme à la carrure imposante est l’un des plus célèbres athlètes grecs de l’Antiquité, devenu légendaire en raison de sa force extraordinaire. On dit qu’il s’entraînait tous les jours en portant un veau sur ses épaules ! Cette sculpture est la réplique de la fameuse œuvre de Pierre Puget exposée au Louvre.

cours-estienne-orves-restaurant

La statue de Pierre Puget

On retrouve la statue de Pierre Puget à l’entrée du parc … Pierre Puget ! Cette statue d’Henri Lombard de 1905 représente le célèbre sculpteur marseillais, en train de confectionner son Milon de Crotone.

Car Puget n’est pas juste le nom d’une marque d’huile d’olive ! Sous le règne de Louis XIV, c’est l’un des artistes les plus célèbres, et est l’un des seuls à être comparé à de grandes pointures comme Michel-Ange.

jardin-colline-puget-balade-ville

L’arbre de l’espérance

Inauguré en décembre 2000, cet arbre situé pile devant le parc du 26eme centenaire symbolise la tolérance et la fraternité. Derrière lui, dans son ombre au sol, le nom de 500 000 Marseillais est inscrit. Il fallait envoyer à l’époque une carte postale pour voir son nom sur ce parvis. Bien courageux celui qui arrivera à lire entièrement tous ces noms !

arbre-esperance-parc-26-centenaire

Le monument au roi Alexandre 1er et à Louis Barthou

En octobre 1934, le roi de Yougoslavie Alexandre Ier et le ministre français des Affaires étrangères, Louis Barthou, ont été tués lors d’un attentat commis par un nationaliste bulgare. Un monument à la paix, situé à l’angle de la rue de Rome et de la place de la Préfecture, commémore ainsi leur assassinat.

Notre reportage et nos images sur l’histoire de cette statue ici

monument-roi-alexandre-louis-barthou

Le monument à Jeanne d’Arc

Jeanne d’Arc se tient fièrement devant le parvis de l’église Saint-Vincent-de-Paul, communément appelée Réformés. C’est une sculpture de Louis Botinelly, bénite en 1943 pour l’évêque de Marseille Monseigneur Delay.

Représentée sous les traits d’une jeune paysanne, Jeanne d’Arc est décorée de quatre reliefs représentant les moments marquants de sa vie, de sa rencontre avec Charles VII jusqu’à son martyr.

Les 4 visages des déesses grecques

Plusieurs regards vous surveillent du haut de l’esplanade du Jardin des Migrations du Mucem ! Ces visages féminins représentent quatre déesses grecques saluant l’Est, l’Ouest, le Nord et le Sud. Elles représentent ainsi l’œil et l’esprit ouverts à tout. Souriez, vous êtes épiés !

sculpture-art-mucem-fort-saint-jean

La fontaine aux oiseaux

Au milieu du bassin de la cascade du parc Borély, ce mystérieux homme, le bras tendu recueille sur la paume de sa main un oiseau, d’une manière poétique. Cette œuvre est la création du peintre et sculpteur belge Jean-Michel Folon. Ce thème n’est pas sans rappeler que de nombreuses espèces d’oiseaux, dont des rares, se croisent toute l’année au parc Borély.

Commentaires Facebook

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE