Dans les coulisses de l’accélérateur de l’emploi en Provence : un modèle pour la France ?

L’accélérateur de l’emploi en Provence est un dispositif unique en France qui permet d’accompagner les bénéficiaires du RSA dans leur recherche d’un travail. Depuis son lancement en avril 2016, environ 600 candidats ont déjà pu profiter des différents ateliers proposés et certains ont même déjà été embauchés.

bandeau-696x80-madeinmarseille

Martine Vassal, Présidente du Conseil départemental des Bouches-du-Rhône, a profité de la venue le 1er septembre dernier d’une délégation de l’Assemblée des Départements de France (ADF) et de son Président, Dominique Bussereau, pour dresser un premier bilan de l’accélérateur de l’emploi en Provence. Mais, également pour le présenter à ces membres qui pourraient s’en inspirer ou même le dupliquer dans d’autres départements français.

vassal-bussereau-departement-accelerateur-emploi
Patrick Boré, Maire de La Ciotat, Marie-Pierre Callet, élue au Conseil départemental en charge de la viticulture, Dominique Bussereau, Président de l’ADF, Martine Vassal, Présidente du CD13 et Danielle Milon, Maire de Cassis et Présidente de Bouches du Rhône Tourisme © AP

Un parcours complet d’accompagnement

L’accélérateur de l’emploi s’inscrit comme un outil innovant de la nouvelle politique départementale en faveur de la création d’emplois. Chaque semaine, 30 bénéficiaires du RSA conviés via leur pôle d’insertion participent à une journée de préparation accélérée à travers un parcours de six ateliers : métiers, photo, coaching, Contrats aidés, entretien individuel, simulation d’entretien.

À l’issue de ce parcours, les bénéficiaires du RSA sont ainsi prêts pour une séquence de jobs dating qui se tiendra une fois par mois au sein de l’Accélérateur de l’emploi lors d’une journée  thématique consacrée à un secteur d’activité. Lors de ce rendez-vous mensuel chacun peut rencontrer des experts pour connaître les attentes des entreprises du secteur d’activité concerné et échanger directement avec les recruteurs.

Trois thèmes ont déjà été abordés et trois autres sont prévus d’ici à la fin de l’année. En décembre, se seront ainsi près de 1 000 candidats qui auront bénéficié des services de L’accélérateur de l’emploi. Pour le moment, le dispositif a déjà abouti à 200 recrutements.

Un dispositif bientôt dupliqué en France ?

La venue de la délégation de l’ADF et de son président n’est pas anodine. Cette association a notamment pour but d’identifier et d’échanger les bonnes pratiques entre les différents départements de l’Hexagone. L’accélérateur de l’emploi en Provence s’inscrit dans cette lignée puisqu’il peut inspirer d’autres collectivités dans leur politique en faveur de l’emploi. Martine Vassal s’est d’ailleurs déclarée « ouverte pour expliquer aux autres départements » son outil.

conseil-departemental-accelerateur-emploi-provence
L’accélérateur de l’emploi en Provence se situe dans le hall de l’Hôtel du Département © AP

L’emploi, une des priorités du Conseil départemental

C’est lors du Forum de l’emploi en Provence qui s’est tenu le 13 avril dernier que l’accélérateur de l’emploi a été lancé. Ce forum, premier du genre dans le département, fait lui aussi partie des mesures mises en place par Martine Vassal pour booster l’emploi sur le territoire. Les 1 000 offres d’emploi proposées lors de cette journée ont donné lieu à 400 recrutements et des centaines d’autres dans les tuyaux.

Parmi les autres mesures phares du Conseil départemental également : un programme d’investissement de près de 500 millions d’euros pour les cinq ans à venir, une centaine de jeunes en service civique, 40 contrats d’apprentissage au sein du Conseil départemental, une accélération des dispositifs de Contrats aidés auprès des TPE, la généralisation des clauses sociales dédiées à l’insertion des bénéficiaires du RSA dans les marchés publics du bâtiment et des routes.

Commentaires Facebook

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE