Educalanques, un réseau associatif pour sensibiliser petits et grands à la nature

Educalanques, un réseau associatif pour sensibiliser petits et grands à la nature © Le Naturoscope

Mardi 14 mars, les acteurs du réseau Educalanques ont présenté leur « partenariat pour l’éducation à l’environnement » à la Maison de la nature, en plein cœur du Parc Pastré dans le 8ème arrondissement.

Enfants et enseignants de quatre écoles des 8ème et 9ème arrondissements de Marseille étaient conviés à découvrir des animations organisées par les associations partenaires du Parc national des Calanques. Tous sont mobilisés autour d’un même partenariat en vue de sensibiliser la population aux milieux terrestre et marin des Calanques.

Des enfants qui crient, qui rient et qui courent partout… Une récréation grandeur nature. Et c’est peu de le dire ! C’est en plein cœur du Parc Pastré, à la Maison de la Nature Tempo Pastré que le projet Educalanques a été dévoilé. Virevoltant d’ateliers en ateliers, les élèves de quatre classes d’écoles primaires de la Pointe Rouge, Mazargues Vaccaro, la Cayolle et Bonneveine découvraient pour la première fois, pour certains, le Parc des Calanques.

educalanques-parc-national-education

Dernier né des parcs nationaux français, le Parc national des Calanques a été créé en 2012. Promeneurs, escaladeurs ou encore amateurs s’y aventurent sans s’en lasser. Une fréquentation massive des amoureux de la nature qui a amené la direction du Parc à initier un appel à idées en 2015, rebaptisé « un partenariat pour l’éducation à l’environnement ». Un projet soutenu financièrement par différents partenaires économiques comme la Ville de Marseille, Aix Marseille Provence Métropole, le Conseil départemental 13, la DREAL et la Fondation Nature et Découverte.

Une dynamique en réseau

Au total, elles sont 5 associations à accompagner le Parc dans le réseau Educalanques. Le Parc national des Calanques a choisi « le travail en collectif, ce qui permet d’enrichir les projets mutuellement », affirme Juliette Grossmith, chargée de mission éducation à l’environnement pour le Parc des Calanques. Une façon de coopérer qu’elle résume comme une volonté de « travailler en intelligence collective ». Le Centre Permanent d’Initiatives pour l’Environnement Côte provençale (CPIE), la Maison de l’Ecologie de Provence, les Petits Débrouillards PACA, Terra Nostrum et le Naturoscope participent ensemble à encourager l’éducation à l’environnement en accueillant, éduquant et sensibilisant tous les publics aux patrimoines naturel, paysager et culturel de ce territoire.

parc-national-calanques-education

Les calanques pour tous

« Les enfants ont généralement une vision hostile de la nature, ils pensent qu’il y a des serpents ou toute autre méchante bestiole qui grouillent sur le territoire », constate Juliette Grossmith. Le réseau Educalanques s’inscrit ainsi dans une réelle démarche éducative et sociale. L’objectif étant de rendre les calanques accessibles à tous et de faire découvrir le Parc aux publics les plus éloignés. « Il faut qu’il y ait une véritable appropriation du Parc », selon la chargée de mission J. Grossmith.

Didier Réault, Président du conseil d’administration du Parc national des Calanques est fier, « Educalanques est le premier projet du Parc. Nous souhaitons expliquer la façon dont on peut vivre avec la nature. Il faut faire comprendre aux enfants que les insectes et les plantes font partie de notre vie ». En effet, selon lui, le Parc endosse le rôle d’accompagnateur dans la découverte des espaces terrestres et marins à la jeunesse. « Le paysage s’apprend, se comprend et se protège. Il est nécessaire de rendre les enjeux de conservation plus compréhensibles », ajoute-t-il et c’est bien à une réelle demande de connaissances constatée par le Parc que le réseau Educalanques souhaite répondre.

En résumé, le réseau Educalanques compte trois objectifs :

  • Travailler dans la dynamique d’un réseau, en mettant en relation les associations et les partenaires institutionnels qui participent à ce projet. Ce que Juliette Grossmith qualifiait de « travail en intelligence »
  • « Les calanques pour tous » en souhaitant rendre accessible la nature à tous et notamment à la jeunesse de la Métropole à la fois auprès des écoles riveraines à proximité du Parc mais également aux écoles se situant en Réseaux d’Education Prioritaires (REP)
  • Participer à la création d’une boîte à outils en générant des ressources pédagogiques, des outils, des sorties et des animations pour transmettre la connaissance des calanques à tous et ainsi préserver sa protection, tous ensemble « de 7 à 77 ans et plus », sourit Didier Réault.

Une application pour smartphone prévue pour 2018

Bien que la matinée de ce mardi 14 mars fut consacrée à la sensibilisation de la nature par l’animation d’ateliers dédiés aux enfants d’écoles primaires, Didier Réault et Nicolas Chardin, Directeur adjoint au Parc national des Calanques, ne perdent pas de vue leurs objectifs. « Prochainement, et nous espérons que cela se fasse avant l’été 2018, au cours des six premiers mois de l’année, le Parc des Calanques proposera une application pour smartphone. Cette application va créer le lien entre tout un chacun et le Parc », annonce Nicolas Chardin.

Une application qui reposera sur un système de contribution où les utilisateurs qu’ils soient amateurs ou promeneurs réguliers du Parc, puissent poser des questions, apporter des informations ou signaler un problème au sein du territoire. « Il y a de la connectivité presque partout dans le Parc, l’application permettra de géolocaliser les promeneurs » précise Didier Réault. De cette manière, des informations en relation avec l’endroit où ils se trouvent leur seront communiquées sur leur smartphone. Une façon de lier numérique et environnement sans oublier de gratifier les utilisateurs de leurs contributions apportées via l’application. C’est ce qu’explique D. Réault : « Plus quelqu’un fera des contributions fiables sur l’application, plus il sera identifié comme partenaire du Parc », une sorte de statut d’ « ambassadeur ». Le lancement de l’application sera financé par les partenaires économiques au réseau Educalanques.

Par ailleurs, et plus d’actualité, Nicolas Chardin rappelle qu’une convention est actuellement en cours de réalisation avec l’Education Nationale sur l’accueil des classes dans l’enceinte du Parc national des Calanques mais également sur la mise en place d’interventions dans les écoles afin de sensibiliser la jeunesse à l’environnement, en allant directement vers elle. Aussi, cette convention travaille à la création de ressources pédagogiques avec l’ESPE (ex IUFM), des outils qui seront disponibles par tous, gratuitement. La signature de cette convention aura lieu avec le recteur et le directeur de l’ESPE début avril.

Des associations fortes de leur savoir-faire

Les ateliers proposés aux enfants sont divers. La CPIE mène le projet « Sac à dos paysages », un véritable sac à dos pédagogique rempli de cartes des paysages, de Marseille à la Ciotat en passant par Cassis accompagné d’un livret pédagogique qui explique aux enfants l’organisation de l’espace, sa représentation ainsi que son évolution dans un esprit sensible et inventif.

L’association Naturoscope tient à faire découvrir les particularités des milieux terrestre et marin aux enfants comme reconnaître les oiseaux par leur chant, savoir comment utiliser les plantes…

Les Petits Débrouillards proposent, sur le même modèle que la célèbre semi-remorque de Jamy de l’émission C’est pas sorcier, un camion mobile, véritable petit laboratoire scientifique aménagé qui invite tout le monde à la manipulation.

La Maison de l’Ecologie de Provence place l’accent sur la protection des espaces naturels, l’éducation et la sensibilisation à ce qu’est véritablement le Parc des Calanques.

Enfin, l’association Terra Nostrum a identifié 6 parcours de balades recensés dans des petits livrets de terrain. Sa volonté réside aussi dans le fait de montrer aux personnes, enfants ou adultes, ce que l’on ne voit pas ou très mal dans les calanques comme des petits animaux, des insectes, des plantes, etc. Tous ces outils pédagogiques sont ensuite rendus accessibles sur le site internet du Parc et mis à disposition gratuitement aux enseignants qui peuvent ainsi avoir accès à l’ensemble des savoirs impulsés par les associations et le Parc des Calanques.

 

Commentaires Facebook

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE