MIF 68 – Le textile chinois prend ses quartiers au pied de Grand Littoral

Le Marseille International Fashion Center 68, appelé MIF 68, est le nouveau grand projet économique des quartiers Nord, situé en dessous de Grand Littoral dans la ZAC Saint André (15e).

Il accueillera 200 entreprises chinoises spécialisées dans le textile en gros, qui devraient à partir de cet été, entre 600 et 700 emplois selon Dominique Tian, premier adjoint au maire et Xavier Giocanti, propriétaire du terrain.

Des containers aménagés en centre commercial au pied de Grand Littoral

Les magasins seront construits à partir de containers maritimes transformés en boutique ou showroom. Ce matin, le premier container a été posé symboliquement pour lancer le chantier, en présence des élus marseillais et des entrepreneurs chinois.

Le projet est porté par Dingguo Chen, un grossiste chinois installé à Belsunce et président du MIF 68, et par le groupe immobilier Résiliance, propriétaire du terrain sous Grand Littoral, dirigé par le Marseillais Xavier Giocanti, compagnon de Christine Lagarde. Le futur centre commercial comprendra près de 200 entreprises réparties sur 60 000 m2, entourées de 180 000 m2 d’espaces verts, ce qui en fera le 2e plus grand centre sino-européen du textile. Le projet a été confié à l’architecte marseillais Mathieu Cherel.

grossiste-textile-chinois-mif-68-container mif-68-container-grossiste-textile

Le MIF 68 comprendra des magasins avec showrooms pour les grossistes importateurs, ainsi que des agences de représentation de fabricants asiatiques et d’entreprises européennes commerçant avec la Chine. De nombreux espaces de stationnements, des restaurants et d’autres installations sont également prévus.

Le lancement du chantier a eu lieu le 10 février 2017
Le lancement du chantier a eu lieu le 10 février 2017 avec les entrepreneurs à gauche et les élus à droite, Arlette Fructus, Didier Parakian et Dominique Tian, autour de Jean-Claude Gaudin

Pourquoi quitter Belsunce pour rejoindre le 15e arrondissement ?

La question principale qui se pose est pourquoi les investisseurs marseillais et chinois, qui mènent ce projet, ont choisi de s’implanter au pied de Grand Littoral et de délaisser l’hyper centre de Marseille ? En effet, le quartier Belsunce, notamment le long de la rue du Tapis Vert est considéré comme l’équivalent d’un petit « Sentier » marseillais.

Beaucoup d’entrepreneurs chinois se sont installés dans la rue depuis 25 ans, parce qu’à cette époque, il y avait de grands locaux disponibles, c’était là qu’il fallait s’installer, à côté des autres grossistes et couturiers. Mais aujourd’hui, l’accès au centre-ville pour les livraisons devient de plus en plus compliqué à gérer, et la tendance est à la relocalisation en périphérie des villes pour ce type d’activités. On le voit par exemple à Paris, où progressivement les grossistes du Sentier ont déménagé à Aubervilliers. A Marseille, le choix s’est fait sous le site de Grand Littoral par rapport à sa proximité avec l’autoroute, le port, l’aéroport et le futur terminal de Mourepiane.

Sur le site du CIFA (Centre international France-Asie) d’Aubervilliers, plus grand centre international de commerce de gros en Europe, on peut lire « Créé en 2006, le centre CIFA était une alternative aux commerces de gros réunis dans le Sentier qui provoquaient rues engorgées, trafic incessant et encombrements. À moins de 500 mètres du boulevard périphérique, la commune d’Aubervilliers offre un important espace de vente et de stockage tout en restant à proximité du centre de Paris.« 

Le MIF 68 sera situé sous les lettres géantes « MARSEILLE », le projet fait partie d’un projet plus global associé au parc Foresta aménagé par la team de Yes We Camp.

projet-container-mif-68-textile-chinois

marseille-international-fashion-68
Le MIF 68 est construit sous Grand Littoral
mif-68-grossiste-chinois-quartier-nord
Le MIF 68 est construit sous Grand Littoral sur une zone en friche
mif-68-grossiste-textile-gros-saint-andre
Vu d’un autre angle, le terrain du MIF 68, situé sous Grand Littoral, est très proche du port de Marseille et ses containers

Pour Xavier Giocanti, le MIF 68 est une bonne opération pour l’économie marseillaise, car à la fois 700 emplois pourraient être créés dans les quartiers Nord et donc pourraient dynamiser un secteur de Marseille où le taux de chômage est très fort, et en parralèle le quartier de Belsunce devrait respirer davantage avec l’arrêt du transit des véhicules de livraison. Les locaux laissés vides par les grossistes en partance pour le 15e arrondissement permettront d’implanter de nouvelles boutiques de vente au détail ouvertes au grand public ou des bureaux.

commerce-gros-rue-tapis-vert-belsunce
La rue du Tapis Vert et tous ces grossistes chinois, italiens, etc.

Marseille, porte d’entrée du textile asiatique en Europe ?

Grâce à son port, Marseille séduit de plus en plus de grossistes chinois qui veulent, avec ce projet MIF 68, en faire l’un des plus grands centres commerciaux européens spécialisés dans le commerce de gros. Le port de Marseille Fos est en effet le deuxième port de Méditerranée en terme de trafic de container. Il dessert 400 ports mondiaux et a vu transiter près de 82 millions de tonnes de marchandises en 2015.

L’objectif de ce projet est de concurrencer le CIFA d’Aubervilliers mais aussi le Dragon Mart à Dubaï. A titre de comparaison, le MIF 68 de Marseille comprendra 200 boutiques, alors que ceux d’Aubervilliers et de Dubaï comptent respectivement 1000 et plus de 3000 enseignes.

Pour Jean-Claude Gaudin, maire (LR) de Marseille, “La majorité des textiles fabriqués en Asie est importée en France via les ports du Havre et d’Anvers, alors que celui de Marseille dispose de toutes les infrastructures nécessaires. Le projet MIF68 constitue donc une réelle opportunité pour capter ces flux commerciaux et renforcer le rôle stratégique de notre port pour le commerce international. C’est à travers ce type de projet économique, porteurs d’emplois et d’avenir, que nous réussirons à bâtir une métropole dynamique et attractive, et que Marseille jouera pleinement son rôle de locomotive du développement économique du territoire métropolitain”.

 

 

Commentaires Facebook

1 commentaire

  1. les chinois ne créent aucun emploi ,ils arrivent avec leur contingent d’ouvriers ou d’employés et basta les locaux, il ne faut pas rêver………..

LAISSER UNE RÉPONSE