Une première en Europe, tout un quartier de Marseille alimenté par l’énergie de la mer

Marseille vient d’inaugurer un projet une nouvelle fois tourné vers l’avenir. Il s’agit d’une centrale de géothermie marine, nommée Thassalia, qui utilisera l’énergie de la mer pour chauffer et climatiser tout un quartier de la ville du côté d’Euroméditerranée, notamment les Docks ou Euromed Center. Reportage.

C’est quoi une centrale de géothermie marine ?

Installée sur le Grand Port Maritime de Marseille (GPMM), en bordure du bassin de Radoub, la centrale de géothermie marine Thassalia est la première en France et en Europe qui utilise l’énergie thermique marine pour alimenter en chaud et en froid l’ensemble des bâtiments qui lui sont raccordés, soit environ 500 000 m² à terme, tout en réduisant de 70% les émissions de gaz à effet de serre générées.

Avec ce nouveau projet, à peine inauguré, le quartier Euroméditerranée réaffirme son objectif d’être un laboratoire de la ville durable. Pour aller plus loin, découvrez le projet d’écoquartier Smartseille en images avec la venue de Ségolène Royal.

«L’inauguration de Thassalia est pour moi l’occasion de saluer la forte implication de cette belle région dans la transition énergétique, qu’il s’agisse du développement des énergies renouvelables, dont la centrale de géothermie marine est une illustration innovante supplémentaire, comme de l’engagement soutenu dans l’efficacité énergétique des bâtiments. Grâce à son implantation locale, grâce aussi à la diversité des expertises du Groupe, ENGIE, leader de la transition énergétique, accompagne ces projets au plus près des enjeux territoriaux», a déclaré Isabelle Kocher, Directeur Général d’ENGIE.

Visite en images © M. Clavel

Comment cela fonctionne ?

Une station de pompage va puiser de l’eau jusqu’à une profondeur de 5 mètres où l’eau est à température constante. Des pompes à chaleur permettent de récupérer les calories de la mer pour les transférer vers le réseau de distribution de chaleur et de froid. Ce réseau urbain, long de 3 km, permettra de rafraichir les bâtiments l’été et de les réchauffer l’hiver. A terme, le réseau alimentera 500 000 m2 de bâtiments, parmi lesquels Euromed Center, Les Docks et le futur Parc Habité d’Arenc.

Avec 40% de la population vivant à moins de 100 km des côtes, la mer offre un formidable potentiel comme source d’énergie en France et partout dans le monde. Ce projet souligne le potentiel d’une ouverture sur la mer pour l’ensemble des villes côtières en France et dans le monde, comme l’un des moyens de la transition énergétique au bénéfice des populations et de leur environnement.

La vidéo de l’inauguration


THASSALIA EN CHIFFRES
35 millions d’euros d’investissement
500 000 m² de bâtiments alimentés entre 2015-2020
3 kilomètres de réseau
70% d’énergie renouvelable
Réduction de 70% des émissions de gaz à effet de serre

Commentaires Facebook

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE