Ouvrez les portes du nouveau World Trade Center Marseille Provence

Marseille confirme de plus en plus son statut de nouvelle place forte de l’économie française. Le mercredi 21 septembre, le World Trade Center (WTC), situé à deux pas du Centre Bourse, inaugurait la première partie de sa grande modernisation visant à atteindre des sommets en terme de qualité et de confort d’accueil pour les entreprises.

Etaient présents, Paul Chaffard, président du World Trade Center Marseille Provence, Jacques Pfister, président de la Chambre de Commerce et d’Industrie Marseille Provence, actionnaire majoritaire du WTC MP, Benoit Vincent, directeur du WTC MP et Eléa Paoli, architecte du projet pour l’agence Tangram.

Paul Chauffard et Jacques Pfister ont inauguré les nouveaux lieux
Paul Chaffard et Jacques Pfister ont inauguré les nouveaux lieux

Le projet de modernisation du WTC s’étale en fait en quatre parties :

  1. L’ouverture en juin 2016 d’un espace de business rénové, avec bureaux et salles de réunion, pour les Marseillais de passage à Paris, sur la prestigieuse avenue Georges V (8e)
  2. L’inauguration aujourd’hui du City Business Center au 2e étage du siège historique du WTC dans l’immeuble du CMCI qui domine le Centre Bourse et le musée d’Histoire de Marseille avec son jardin des Vestiges
  3. Le réaménagement du rez-de-chaussée et du niveau Mezzanine de cet immeuble entre octobre 2016 et septembre 2017, qui comprend le centre des congrès, une grande terrasse arborée de 250 m2, 13 salles modulables et un grand hall d’exposition
  4. L’ouverture mi 2018, de deux étages de bureaux « de prestige » au 29e et 30e étage de la future tour La Marseillaise, située à Arenc sur le périmètre d’Euroméditerranée pour attirer les entreprises internationales avec une vue à couper le souffle sur le mer et le Frioul.
Des bureaux avec vue sur mer dans la tour La Marseillaise
Des bureaux avec vue sur mer dans la tour La Marseillaise

Ce projet global en 4 étapes, a pour seul objectif de réaffirmer l’ambition de la métropole Aix Marseille Provence comme place économique forte et en pleine croissance. Il coutera en tout 6 millions d’euros. Une somme financée en intégralité par la Chambre de Commerce et d’Industrie Marseille Provence (CCIMP), actionnaire principal du World Trade Center.

Pour Jacques Pfister, président de la CCIMP, « Si la métropole veut jouer dans la cour des grands, le World Trade Center Marseille Provence doit s’autofinancer et se positionner au niveau de l’ambition de notre territoire métropolitain, car c’est un outil indispensable dans la stratégie de rayonnement économique « .

Une entrée redessinée sur la rue Henri Barbusse
Une entrée redessinée sur la rue Henri Barbusse (vue d’architecte) © Tangram
Le World Trade Center se trouve dans le grand bâtiment blanc
Le World Trade Center se trouve dans le grand bâtiment blanc à gauche © JZ

Le World Trade Center, à quoi ça sert ?

Un World Trade Center c’est un centre d’affaires qui peut rassembler différentes fonctions. Il y en a 13 en France : Bordeaux, Grenoble, Lille, Lille-Arras, Lyon, Marseille Provence, Metz, Nantes, Nice-Sophia Antipolis, Paris, Poitiers Futuroscope, Rennes Bretagne et Strasbourg.

Celui de Marseille est composé :

  • d’un centre de congrès, le 3e à Marseille après le parc Chanot et le palais du Pharo
  • d’un centre d’affaires composé de 250 clients situés dans les bureaux, salles de réunions, espaces de coworking
  • d’un centre de formation en 13 langues qui accueille 5 500 stagiaires chaque année
  • 700 manifestations autour du business et du commerce chaque année soit 55 000 visiteurs

Marseille est la 2e métropole de France derrière Paris dans l’accueil de congrès internationaux et la 60e métropole au monde en 2014, soit une progression de 22 places par rapport au classement précédent de 2012. Il faut savoir que le tourisme d’affaires est de plus en plus prisé par les métropoles car il assure de très fortes retombées économiques toute l’année. Marseille avait donc bien besoin de donner un coup de neuf à l’un des ses grands symboles de l’attractivité économique du territoire.

Comme le dit Jacques Pfister « Le nouveau World Trade Center Marseille Provence doit faire briller la métropole auprès des investisseurs « .

vue-notre-dame-garde-world-trade-center
Des bureaux « tout beaux tout neufs », avec vue imprenable sur la « Bonne Mère », pour faire rayonner l’économie marseillaise © JZ

Un projet architectural ambitieux pour une attractivité économique renforcée

Le parti pris architectural du projet de rénovation du World Trade Center est très fort. Il a été imaginé par l’agence marseillaise Tangram Architectes, connue pour ses nombreux projets comme la rénovation de l’Hôtel Dieu.

La rénovation du City Business Center, situé au 2e étage du WTC, répond à l’évolution de la demande pour les entreprises. A l’heure du numérique, du télétravail, de la collaboration et du partage, l’aménagement a été conçu de façon à proposer à la fois des espaces privés et des espaces partagés, favorisant ainsi l’échange et la convivialité. Les locaux disposent de bureaux fermés et d’un espace de coworking nommé « Cowork’in », mais aussi de salles de réunion, d’une salle de conférence (auditorium de 400 places), d’une cafétéria, etc.

paul-chaffard
Paul Chaffard

En terme de design, le choix des couleurs affirme une identité très forte qui « participe à la qualité des bureaux » par rapport aux autres espaces de coworking présents sur Marseille, selon le président du WTC, Paul Chaffard. Du blanc, du noir, du gris béton et du bois pour donner une allure à la fois sobre, moderne et élégante. Et, le résultat est plutôt agréable.

 

 

Les espaces terminés et ceux encore en projet, en images

Cette palette de couleurs sera reprise pour l’aménagement de la suite du projet afin de créer une identité visuelle reconnaissable au premier coup d’oeil. A l’entrée du bâtiment aussi, les architectes ont joué le jeu du moderne et de l’élégance avec une façade complètement retravaillée du côté de la rue Henri Barbusse. La façade actuelle, plutôt « tristounette », ne laisse en effet pas entrevoir la présence d’un grand centre d’affaires.

 La vidéo du projet

Commentaires Facebook