Le tramway « nord-sud » d’Arenc à Sainte Marguerite se dévoile en images

Le projet de tramway nord – sud qui doit relier dans quelques années le quartier Arenc au départ du pôle d’échange du boulevard Capitaine Gèze (15e) au quartier des hôpitaux « sud » de Sainte-Marguerite, est de retour sur le devant de la scène.

La métropole Aix Marseille Provence va lancer cette semaine une étude auprès d’un cabinet indépendant, d’un montant de 90 000 euros pour connaitre les solutions juridiques envisageables à la construction d’un tunnel en remplacement de la passerelle du boulevard Schloesing, condition indispensable selon les élus pour permettre le passage du tramway sur ce secteur. « Pour trouver une solution juridique à ce problème, il faut estimer la valeur du tunnel comme nous le demande l’Etat« , nous confirme un représentant de MPM pour Guy Teissier, à la métropole.

Le cout de ce tunnel serait estimé autour de « 100 millions d’euros » poursuit le représentant métropolitain « et cette étude dont les résultats seront connus fin 2017 permettra de conforter le cout prévisionnel du projet et ainsi de déterminer qui prendra en charge le cout de construction, soit la métropole, soit la société qui exploite le tunnel Prado Carénage ».

Les concepteurs du projet choisis fin mars 2017

La métropole Aix Marseille Provence vient de désigner les lauréats du projet des prolongements des lignes T2 et T3.

Leurs prestations portent sur une « mission de maîtrise d’œuvre complète (études et réalisation) des extensions Nord et Sud du réseau de tramway de Marseille : – au sud, de la station de tramway Castellane à la Gaye, – au nord : de la station de tramway Arenc au pôle d’échange multimodal Gèze. L’Opération comprend notamment la création d’un Parc Relais P+R et d’un programme mixte en superstructure sur le site Dromel Montfuron accueillant un SMR, un P+R et une zone de stockage de véhicules. L’Ouvrage sur lequel porte la mission de maîtrise d’œuvre appartient à la catégorie des ouvrages neufs d’infrastructure et de bâtiment. » décrit l’appel d’offres.

Ont été choisis :

  • Pour l’aménagement des voies du tramway et des espaces publics : Egis Rail et l’agence de paysagistes Stoa
  • Pour le mobilier urbain : le designer Ora Ito
  • Pour le nouveau bâtiment qui servira à la fois de stockage pour les rames de tramway et de parking relais à étages, à côté du Palais des Sports le long du boulevard Schloesing où se trouve déjà le parking relais du métro Dromel : le cabinet d’architecture Carta associés (qui a réalisé aussi le pôle d’échange du Capitaine Gèze)
pole-echange-dromel-tramway-metro
Le futur bâtiment de l’agence Carta associés à Dromel
pole-echange-tramway-nord-sud
Le futur bâtiment de l’agence Carta associés à Dromel face au Palais des Sports
parking-relais-rtm-dromel-schloesing
L’actuel parking relais de Dromel sera bientôt occupé par un bâtiment ultra moderne

Côté prix, le projet devrait couter 240 millions d’euros HT, sans compter l’achat des rames de tramway. Pour l’instant la métropole ne se prononce pas sur une date potentielle de livraison, même si elle assure qu’une fois le verrou juridique du tunnel levé, le projet ira très vite car « on a les emprises foncières, on sait déjà par où va passer le tramway, le projet est calé, ça ira très vite« , nous confirme le représentant de Guy Teissier.

En juin dernier, le président de MPM s’indignait de la situation qui fait prendre un retard considérable au projet « Le tunnel Schloesing est un conflit ubuesque de l’Etat contre l’Etat puisque le projet avait été accordé par l’ancien Préfet et agréé par le Ministère de l’Intérieur, qui a lui même porté le dossier à l’Union Européenne. Et, maintenant c’est le nouveau Préfet qui défait tout ça à cause d’un problème de concurrence… De notre côté, nous continuons à avancer comme si de rien était, car nous sommes sûr de notre bon droit dans cette affaire. Nous poursuivrons les travaux. Je ne vois ce qu’il y a de choquant à faire économiser aux collectivités des dizaines de millions d’euros en faisant payer les travaux à la société du Tunnel Prado Carénage. Qui d’autre pourrait le faire ?« .

Quel tracé pour le tronçon Sud entre Castellane et Sainte-Marguerite ?

Au départ de la place Castellane, le tracé emprunte l’avenue Jules Cantini vers la place du Général Ferrié (passerelles), puis longe le boulevard Schloesing jusqu’à la station de métro Dromel, et continue sur la rue Augustin Aubert et l’avenue Viton jusqu’au boulevard de La Gaye. Soit un tracé de 4,4 km pour 10 stations.

La métropole nous a d’ailleurs confirmé que pour accélérer le projet, elle pourrait lancer le chantier entre Dromel et le boulevard de La Gaye assez rapidement, en attendant de régler le problème de passerelles qui empêche la réalisation du tronçon Castellane – Dromel.

Il devrait y avoir par la suite, une phase 2 qui prolongerait le tramway de Sainte-Marguerite à la Rouvière, mais pas avant 2023.

plan-ligne-tramway-sud-dromel-gaye

tramway-castellane-dromel-cantini
Le rond point de la passerelle Schloesing (place Ferrié)
Le projet de réaménagement des passerelles à l'intersection Schloesing - Rabatau
Le projet de réaménagement des passerelles à l’intersection Schloesing – Rabatau
Le boulevard Schloesing en projet
Le boulevard Schloesing en projet
extension-tramway-avenue-viton-sud
L’avenue Viton en projet

La place Castellane réaménagée ?

Si le projet venait à se débloquer pour le tronçon Castellane – Dromel, la place Castellane pourrait véritablement changer de visage, pour devenir une place en partie piétonne avec des terrasses de café à l’ombre des arbres. De quoi faire respirer ce coin de la ville…

projet-place-castellane-tramway-stoa
Le projet de réaménagement de la place Castellane imaginé par l’agence Stoa

Quel tracé pour le tronçon Nord entre Arenc et Capitaine Gèze ?

L’extension du tramway entre Arenc, le terminus actuel des lignes 2 et 3, et la station Capitaine Gèze représente 1,8 km et comprend 4 stations, soit plus de 2 fois moins que l’extension vers le Sud.

Le tracé choisi empruntera la traverse du Bachas, puis remontera la rue du Marché, l’avenue Roger Salengro et la rue de Lyon, sur laquelle circule un BHNS (bus à haut niveau de service). 

Il devrait y avoir là aussi par la suite, une phase 2 qui prolongerait le tramway de Capitaine Gèze au lycée Saint-Exupéry, mais aucune date n’est encore précisée.

trace-plan-ligne-tramway-nord-marseille

Le pôle d'échange Capitaine Gèze au nord encore en chantier - Carta associés
Le pôle d’échange Capitaine Gèze au nord encore en chantier – Carta associés
Le pôle d'échange Capitaine Gèze au nord encore en chantier - Carta associés
Le pôle d’échange Capitaine Gèze au nord encore en chantier – Carta associés

Plus d’infos sur le sujet

Commentaires Facebook

2 COMMENTAIRES

  1. C’est fou comme le sujet des transports (comme celui des équipements sportifs) est celui qui montre que la mairie n’en a rien à foutre des quartiers Nord. On investi sur le Sud, et quand il faut penser les prolongations vers le Nord… ça traine. Pour le reste, c’est coûte que coûte

LAISSER UNE RÉPONSE