C’est une pépite qui grandit à une vitesse fulgurante. La start-up Ombrea, spécialisée dans la conception d’ombrières intelligentes pour les exploitations agricoles, vient de boucler sa deuxième levée de fonds, à hauteur de 10 millions d’euros, ce qui lui permettra de franchir un nouveau palier et de créer 50 emplois d’ici 2023.

Alors que l’année 2021 a encore été marquée par des crises climatiques désastreuses pour les agriculteurs français (gel de printemps, inondation, canicule, incendie), la start-up Ombrea basée à Aix-en-Provence, et sa solution d’ombrières intelligentes, semble se faire une place au soleil.

Depuis 2016, l’entreprise co-fondée par Julie Davico-Pahin (directrice générale) et son père, Christian Davico (président), ne cesse de conquérir de nouveaux horizons. Issue de la rencontre du monde de l’innovation et de l’agriculture, et spécialisée dans la gestion et la protection des cultures face aux aléas climatiques, Ombrea annonce aujourd’hui une levée de fonds de 10 millions d’euros, « composée de 7 millions d’euros finalisés ce mois, qui seront complétés de 3 millions d’euros de dette auprès de ses partenaires bancaires historiques. L’entreprise entre donc dans une nouvelle phase de son développement avec le soutien d’investisseurs responsables et engagés ».

L’opération permettra de financer l’accélération du projet à plus grande échelle auprès des exploitations agricoles. Ombrea entend ainsi accroître ses investissements de R&D et d’innovation pour accélérer l’optimisation de ses solutions et le développement de fonctionnalités complémentaires, afin de répondre au plus près des besoins des agriculteurs confrontés au changement climatique. Ce sont également 50 emplois qui seront créés pour accompagner cette croissance, d’ici 2023.

« Ombrea se donne les moyens de ses ambitions pour déployer la meilleure solution de protection climatique et l’étendre à un plus grand nombre d’agriculteurs. Les enjeux du monde agricole sont nombreux et nos efforts consacrés dans la recherche agronomique et l’innovation sont faits pour y répondre » précise Julie Davico-Pahin.

L’entreprise ouvre ainsi son capital à Mirova, l’affilié de Natixis Investment Managers dédié à la finance durable, comme investisseur principal. Le groupe CMA CGM, un des leaders mondiaux du transport maritime et de la logistique, deux entrepreneurs français et Région Sud Investissement, investisseur historique de la société, complètent le tour de table de cette levée.

Le système Ombrea, comment ça marche ?

La start-up aixoise a développé un système breveté de protection climatique, qui vise à créer un microclimat optimal au développement des plantes, même en cas d’évènements climatiques extrêmes (gel, sécheresse, pluies violentes…).

La solution innovante Ombrea s’installe au-dessus des cultures (maraîchage, horticulture, viticulture, arboriculture, plantes à parfum et médicinales) et régule, par un système d’ouverture et de fermeture, les paramètres climatiques de la plante par jeux d’ombrage dynamique.

Après des essais réalisés sur la vigne et la pivoine, les résultats observés par des organismes indépendants témoignent d’une économie en eau de – 30 % en période estivale sur la culture de la pivoine et une augmentation de + 17 % rendement des productions et de + 99 % de la qualité des fleurs. Pour la vigne, la température du sol est systématiquement moins élevée. De l’ordre de -6°C à 10 cm pour les journées les plus chaudes en plein été, avec une diminution de la température de – 2,2°C au niveau des grappes. Résultat : moins de stress, moins de dérèglement, et ainsi un meilleur rendement. La clé du succès donc…

Bouton retour en haut de la page

Restez informé !

Inscrivez-vous et recevez nos newsletters !

Vous pourrez vous désinscrire à tout moment !