Emmanuel Macron vient d’annoncer une aide financière de 169 millions d’euros de l’État pour les hôpitaux de Marseille (APHM) et notamment pour le projet de modernisation de La Timone, accompagné d’une enveloppe de 50 millions pour le projet de pôle « Mère-Enfant » de La Timone.

Depuis le Palais du Pharo, devant un parterre d’élus locaux et de ministres, Emmanuel Macron, tout juste arrivé d’une visite de la Timone avec Olivier Véran, a annoncé une aide de 169 millions d’euros pour la modernisation du plus grand CHU de la région, mais aussi de l’hôpital Nord et la construction du nouveau bâtiment du Samu, au travers des crédits du Ségur pour la santé, « à parité avec les collectivités locales, dont je salue l’engagement ici ». 

« Je compte sur les responsables de ces projets avec lesquels nous étions il y a quelques instants pour être à la hauteur de cet engagement en annonçant rapidement un calendrier de travaux » a annoncé le Président.

Le ministre de la Santé, Olivier Véran avait déjà annoncé « 15 millions d’aides en trésorerie supplémentaires pour les hôpitaux de Marseille, et 2 millions d’euros de plus pour soutenir la modernisation de soins critiques et réanimation ».

D’autre part, afin d’alléger le fonctionnent du CHU et permettre aux hôpitaux publics de gagner des marges de manœuvre, dans le cadre de ces mêmes crédits, l’État récupèrera une partie de la dette de La Timone à hauteur de 233 millions d’euros [elle s’élève à 931,5 M€ -, les déficits plus de 560 M€, ndlr]. Emmanuel Macron a aussi annoncé une rallonge de 50 millions pour le projet de pôle « Mère-Enfant » de La Timone, et le soutien à la réalisation d’une d’une maison des femmes.

La Timone est l’un des plus anciens CHU de France – le deuxième par son importance – et fait l’objet d’un vaste plan de réhabilitation. Le projet de l’AP-HM pour le transformer en structure performante et adaptée aux besoins actuels a été validé début 2020 par le Comité interministériel de performance et de modernisation de l’offre de soins (le Copermo) ; pour un montant total de 360 millions d’euros.

Bouton retour en haut de la page

Restez informé !

Inscrivez-vous et recevez nos newsletters !

Vous pourrez vous désinscrire à tout moment !