Dans le cadre du plan France Relance, une enveloppe de 125 000 euros a été attribuée à six projets de jardins partagés ou d’agriculture urbaine à vocation pédagogique et sociale à Marseille et dans les Bouches-du-Rhône.

Le plan France Relance soutient l’émergence et la structuration de jardins partagés et autres projets d’agriculture urbaine à vocation pédagogique ou sociale. 125 000 euros viennent d’être attribués à 6 projets dans les Bouches-du-Rhône dont 4 à Marseille. Ils sont dédiés financement de matériel (outils de jardinage, équipements, plants…) ou de prestations de formation, d’animation et d’études.

Pour la plupart, ces projets sont nouveaux sur le territoire. Comme l’association « Plan vert éducation », qui promeut l’agroécologie par des ateliers pratiques mains dans la terre, pour les écoliers et les adultes. Ou le « Le Paysan urbain Marseille », micro-ferme agroécologique d’insertion déployée sur près de 2 hectares autour du Cloitre, pôle d’innovation sociale dans les quartiers Nord. Les associations « Terre d’entraide et partage » à Sainte-Marthe et « Les jardins de Saint-Julien » ont également bénéficié de cette enveloppe dans la ville.

Dans le département

Hors Marseille, les projets « Le Loubatas » à Peyrolles-en-Provence et le Centre d’animation du vieux moulin (CAVM) à Salon-de-Provence font partie des lauréats provençaux.

À lire aussi :

, Marseille : 4 projets de jardins partagés lauréats du plan France Relance, Made in Marseille
L’Etat propose 500 000 euros d’aides pour développer les jardins partagés du département

17 millions d’euros pour développer les jardins partagés en France

« L’agriculture urbaine est essentielle dans le paysage de nos villes. Elle permet à la fois de renforcer l’accès à des produits frais et locaux tout portant de véritables dynamiques sociales et pédagogiques pour tout un quartier », a déclaré Julien Denormandie, ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation. « Avec le plan France Relance, nous soutenons donc son émergence et son développement sur tout le territoire ».

Notamment concernant le volet « Jardins partagés » de ce plan, lancé fin mars. Avec 17 millions d’euros consacrés, déjà 300 projets ont pu être soutenus mi-juin, auxquels s’ajoutent les 302 nouveaux annoncés la semaine dernière. elle accompagne aussi bien des collectivités, des associations et des bailleurs sociaux dans la réalisation de leur projet. Les guichets sont toujours ouverts aux dépôts de nouveaux dossiers auprès des réseaux des préfectures.

Bouton retour en haut de la page

Restez informé !

Inscrivez-vous et recevez nos newsletters !

Vous pourrez vous désinscrire à tout moment !