Dans le cadre de son plan de rénovation de 6 millions d’euros de l’éclairage des stades marseillais, la Ville de Marseille a déjà équipé deux stades de lampes à LED : celui de Rive Verte (15e) et Michelier (8e). Si la mise en œuvre du plan a pris du retard compte tenu de la crise sanitaire, il devrait concerner une trentaine de stades marseillais d’ici à 6 ans.

En janvier, l’adjoint à la Mairie de Marseille en charge de la transition écologique, Sébastien Barles, nous détaillait ses projets pour la transition écologique de la ville : création d’une cité de la transition, d’une assemblée citoyenne du futur mais également rénovation énergétique du bâti…

Lors du conseil municipal du lundi 23 novembre 2020, les élus avaient d’ailleurs voté un plan pluriannuel de 6 millions d’euros sur 6 ans pour le remplacement des éclairages vétustes des stades par des projecteurs LED de dernière génération. « C’est un dossier dans les tiroirs depuis 3 ans. En hiver, les clubs n’arrêtaient pas de me dire qu’ils étaient obligés de quitter les terrains à 17h30, faute d’éclairage dans les stades. Je suis allé à l’Agence nationale du sport pour demander l’aide de l’Etat pour les équipements sportifs. Sur les huit dernières années, la Ville de Marseille n’était pas allée demander un centime pour les équipements sportifs, nous confie Sébastien Jibrayel, élu à la Mairie de Marseille.

Cette alternative, plus verte, comprend plusieurs « avantages » : « Elle éclaire mieux, elle est moins énergivore, coûte donc moins cher en maintenance et va permettre de diviser par 4 la facture d’électricité de la Ville », poursuit l’élu.

A relire

, Une trentaine de stades marseillais équipés d’éclairage LED d’ici à 6 ans, Made in Marseille
La Ville de Marseille consomme de l’électricité « 100% verte » depuis le 1er janvier 2021

Des économies de 3 millions d’euros attendues

Les rénovations ont ainsi débuté au mois de décembre, avec l’équipement de deux stades : « Celui de Rive Verte dans le 15e arrondissement. Il était complètement abandonné et n’avait pas de lumières », précise l’adjoint à la mairie. Mais aussi le stade Michelier, situé à la Madrague de Montredon (8e).

La rénovation de l’éclairage d’un stade coûte « environ 200 000 euros ». Les résultats attendus de cet investissement sont des économie de 3 millions d’euros, « c’est comme si, sur 10 ans, nous n’avions plus à payer la consommation d’électricité de 20 stades », a d’ailleurs appuyé Sébastien Jibrayel lors du conseil municipal du 23 novembre 2020.

Si le plan a pris du retard compte tenu de la crise sanitaire, il devrait concerner, à terme, une trentaine de stades de la ville à un rythme de rénovation de 5 à 6 par an. « Dès que la situation le permettra, on compte organiser une inauguration des stades déjà rénovés. L’occasion aussi de marquer le coup d’envoi de ce plan de rénovation », conclut l’adjoint en charge des sports.

Bouton retour en haut de la page

Restez informé !

Inscrivez-vous et recevez nos newsletters !

Vous pourrez vous désinscrire à tout moment !