Pour favoriser l’égalité d’accès des pratiques sportives à Marseille, les élus ont approuvé la mise en place d’une charte visant à favoriser l’inclusion des personnes en situation de handicap. Une plateforme numérique sera bientôt créée afin de répertorier les structures sportives participantes et permettre aux “handisportifs” de les retrouver en quelques clics.

Lors du conseil municipal de ce vendredi 2 avril, les élus ont approuvé la mise en place d’une charte « volontaire et ambitieuse » visant à encourager les personnes handicapées à « pratiquer une activité sportive régulière et encadrée au sein de clubs sportifs, favoriser l’inclusion » et changer, par la même occasion, « le regard sur le handicap ».

« Après avoir rencontré plusieurs associations et clubs de la ville, je me suis aperçu que dans beaucoup d’entres eux, on ne voyait pas beaucoup de personnes en situation de handicap. Pourquoi ? Parce qu’elles n’ont pas accès aux bons équipements, ne se sentent pas à l’aise, n’osent pas venir… », nous confie Sébastien Jibrayel, adjoint en charge du sport, à l’origine de la charte.

Il a donc travaillé avec Isabelle Laussine, déléguée en charge des personnes en situation de handicap, à l’élaboration d’une charte Sport et Handicap “tous égaux dans le sport” pour montrer que « la Ville de Marseille est là pour les accompagner le mieux possible. Avec cette charte municipale, on veut envoyer un message fort à ces personnes, qui servira à tous les marseillais », continue-t-il.

Une plateforme numérique où retrouver les clubs et associations participantes

Cette charte implique « la poursuite de la mise en accessibilité des équipements sportifs municipaux, la création de moyens d’information et de communication adaptés et l’accompagnement des clubs sportifs dans le développement des pratiques sport et handicap ».

Elle permettra ensuite à la Ville de mettre en place « une plateforme numérique sur le site marseille.fr. Les personnes le souhaitant pourront, en quelques clics, découvrir une association sportive près de chez elles, où être accueillies. Mais aussi des infrastructures avec un accès PMR », continue-t-il. Disponible d’ici 2 mois, l’objectif de cette plateforme est d’être un facilitateur entre la Ville et ses différentes structures sportives. « Des milliers de personnes se sentent exclues. Aujourd’hui, elles peuvent se dire “tiens, on pense à nous, on est avec vous, on nous accompagne” », appuie Sébastien Jibrayel.

Organisation d’actions en faveur des personnes en situation de handicap

Votée ce jour, cette charte va être désormais présentée aux clubs et associations. Les partenaires de la Ville ayant signé cette charte, devront mettre en œuvre ses principes d’inclusion par le biais d’actions en faveur des personnes en situation de handicap, puis en dresser un bilan annuel. « Il n’y a aucune obligation à la signer mais quand on le fait, on s’engage à accueillir ces personnes qui doivent être intégrées, et non mises de côté. La Ville de Marseille s’occupera ensuite de faire un bilan de l’ensemble des actions réalisées », continue l’élu en charge du sport.

Quand la situation le permettra, la Ville de Marseille prévoit d’organiser une grande fête autour de l’handisport, « pourquoi pas au stade Delort (8e) », ajoute-il. « Du coté de la Ville de Marseille, on mettra tout en œuvre pour que les choses changent. Cette plateforme est un premier pas mais ne sera pas le dernier », conclut Sébastien Jibrayel.


A revoir 

Bouton retour en haut de la page

Restez informé !

Inscrivez-vous et recevez nos newsletters !

Vous pourrez vous désinscrire à tout moment !