Avis aux architectes, urbanistes et paysagistes : dans le cadre du programme Amiter, un appel à candidature a été lancé pour faire émerger des solutions « d’adaptation au changement climatique » de 9 territoires présélectionnés. Parmi eux, le secteur de la Capelette (10e) à Marseille, vulnérable aux risques d’inondation. L’appel à candidature se terminera le 25 mars à minuit.

Dans le cadre du programme Amiter imaginé par le ministère de la Transition écologique, un concours d’idées a été lancé, lundi 15 février, pour faire émerger des solutions d’adaptation face aux risques naturels. 9 territoires ont été présélectionnés à travers la France, et les candidats devront proposer « des solutions pour réduire leur vulnérabilité et améliorer leur résilience ». Parmi eux, le secteur de la Capelette (10e) à Marseille.

Un plan de prévention des risques d’inondation aurait, en effet, pointé du doigt la vulnérabilité de la majorité des terrains du secteur de 90 hectares dont « une partie aménagée, l’autre en friche et une centralité de cœur de ville », précise la Métropole Aix-Marseille-Provence.

Faire « du risque un levier et non plus une contrainte »

L’appel à candidature lancé il y a une dizaine de jours s’adresse aux architectes, urbanistes et paysagistes. L’objectif est de retenir, pour chacun des 9 sites, 8 équipes pluridisciplinaires en mesure de trouver des solutions d’aménagement adaptées « au changement climatique, en faisant du risque un levier et non plus une contrainte », appuie le ministère de la Transition écologique. Les dossiers de candidature sont à déposer au plus tard le 25 mars 2021 à minuit ici.

Ensuite, viendra la dernière phase d’élaboration des propositions qui débutera mi-mars et sera ponctuée de visites de sites et de concertations et échanges de données autour de chaque dossier.

Une récompense de 16 000 € pour le lauréat

Bouton retour en haut de la page

Restez informé !

Inscrivez-vous et recevez nos newsletters !

Vous pourrez vous désinscrire à tout moment !