Le deuxième adjointe à la Mairie de Marseille, Samia Ghali, qui ne s’est pas encore exprimée à la suite de la démission de Michèle Rubirola, doit prendre la parole aujourd’hui en début d’après-midi.

Samia Ghali sort de son silence. L’adjointe en charge de l’égalité des territoires, les relations euroméditerranéennes, l’attractivité, les grands événements marseillais doit s’exprimer aujourd’hui en début de journée depuis son ancienne mairie de secteur, dans les 15 et 16e arrondissements, deux jours après la démission de Michèle Rubirola de ses fonctions de maire de Marseille.

Une déclaration très attendue. Le 4 juillet dernier, au terme de trois heures de tractations et près de dix de conseil municipal, c’est elle et les neufs élus de son groupe “Marseille avant tout” qui ont permis d’offrir la victoire au Printemps marseillais.


A lire aussi

Bouton retour en haut de la page

Restez informé !

Inscrivez-vous et recevez nos newsletters !

Vous pourrez vous désinscrire à tout moment !