Face à une nouvelle période de confinement mise en place par le gouvernement, la Mairie de Marseille se mobilise. Priorité : « garantir la santé des Marseillais et limiter les conséquences sociales pour les plus fragiles ».

Durant cette nouvelle période de confinement, la Mairie de Marseille renforce ses dispositifs. Des premières dispositions ont été actées pour répondre aux urgences du moment : les écoles, la solidarité, et le maintien des services municipaux.

Protocole sanitaire renforcés et distribution de masques dans les écoles

À compter du lundi 2 novembre, les enfants de Marseille seront accueillis dans les écoles et les crèches de la ville aux horaires habituels. Face à la décision de rendre obligatoire le port du masque aux enfants à partir de 6 ans, la Mairie a décidé d’acheter des masques enfants. En attendant, des stocks de masques adultes sont disponibles dans les écoles en cas de besoin. Les écoles seront aussi ont été approvisionnées en gels et savons.

Pour renforcer le protocole sanitaire, la mairie fait appel au renfort d’agents municipaux d’autres services et à des prestataires extérieurs pour le service de ménage et met en place des tests rapide à destination de ses agents et des enseignants, avec l’appui du Bataillon des marins-pompiers.

Solidarité : distribution alimentaire, hébergements d’urgences,…

Pour répondre aux besoins des personnes les plus précaires et les plus isolées, la Ville mise sur le renfort des effectifs du Samu Social et une mobilisation accrue des services du CCAS.

Lors d’une réunion de crise, les élus municipaux ont décidé :

– le renforcement des dispositifs spécifiques à destination des personnes les plus précaires

– le doublement des distributions alimentaires à destination des plus précaires

– la création de places d’hébergement d’urgence pour les personnes sans-abri et les femmes victimes de violence

– le renforcement des effectifs du Samu Social dans ses missions de maraudes et de distribution de kits d’hygiène aux personnes les plus démunies.

« Ces mesures prioritaires seront mises en place en mobilisant une partie du budget habituellement allouée à l’accueil et à l’organisation d’événements annulés du fait de la crise sanitaire. Elles s’inscrivent aussi dans le temps afin d’anticiper de potentielles mesures sanitaires plus strictes », précise la municipalité dans un communiqué de presse.

Michèle Rubirola et Benoît Payan, ont aussi réuni les maires de secteurs « afin d’agir au plus près des Marseillaises et des Marseillais ». Olivia Fortin, Pierre Huguet et Sophie Guérard ont réuni les syndicats de la Ville « afin d’engager un dialogue et une concertation pour garantir la continuité des services publics dans le respect des règles sanitaires ».

> Retrouvez toutes les informations actualisées en temps réel sur m​arseille.fr​ e​t par téléphone au numéro gratuit​ A​llô Mairie 3013

Bouton retour en haut de la page

Restez informé !

Inscrivez-vous et recevez nos newsletters !

Vous pourrez vous désinscrire à tout moment !