La ville de Miramas et ses 25 000 habitants sont en passe de réaliser un très gros coup. En effet, hier, les élus étaient réunis pour lancer le chantier du premier village des marques du Sud-Est de la France. Nommé Provence, ce projet rassemble sur un même espace 120 boutiques de luxe à prix très intéressant. Une excellente nouvelle pour tous les amateurs de mode et de shopping.

Ce village des marques made in Provence comprendra en tout une centaine de magasins d’usine, six moyennes surfaces (450 à 600 m² de surfaces de vente) et huit restaurants, avec 600 emplois équivalent temps plein à la clé, dont 85% annoncés en CDI. Les magasins, gérés directement par des marques au positionnement haut de gamme et luxe, vendront des produits issus des invendus des collections antérieures à des prix réduits de 30 à 70%.

Village, [Reportage] Tout ce que vous devez savoir sur le futur Village de marques “Provence”, Made in Marseille
Le village des marques de Miramas se dévoile © Map architecture

Un centre commercial à ciel ouvert dans l’esprit Village

Décidément l’esprit “Village” est dans l’air du temps. Après l’ouverture des Docks Village la semaine dernière, la pose de la première pierre du Village des marques est un temps fort pour l’économie régionale.

Côté architecture et ambiance, ce projet ne se définit pas comme un centre commercial traditionnel. Tout est fait pour que l’on ait l’impression de se balader dans une petite ville avec ses ruelles, ses places, ses commerces. C’est l’agence d’architecture marseillaise MAP qui a travaillé sur ce projet. Et, ils ont eu la bonne idée de conserver la bastide à l’entrée du “village”, mais aussi d’apporter d’autres petites touches provençales comme des oliviers, des fontaines, un revêtement en pierre au sol, des couleurs chaudes sur les façades et les volets, ainsi qu’un immense mur végétal pour marquer l’entrée, imaginé par l’un des plus paysagistes les plus reconnus, Patrick Blanc*.

Village, [Reportage] Tout ce que vous devez savoir sur le futur Village de marques “Provence”, Made in Marseille
L’entrée avec le mur végétal en fond © Map architecture

Côté environnement, le projet mise sur une labellisation BREEAM grâce notamment à la construction d’une chaudière bois, approvisionnée par une filière bois locale pour chauffer le nouveau quartier et de 1 700 m² de panneaux photovoltaïques, produisant 300 MWh/an.

*Patrick Blanc a réalisé notamment la végétalisation des Halles d’Avignon, le mur végétal du pont Max Juvenal à Aix-en-Provence, le musée du quai Branly, à Paris. Toutes ses créations ici

2,5 millions de visiteurs par an

Réalisé et géré par le leader européen en la matière, avec 21 villages de marques à son actif : le groupe anglais MacArthurGlen, le Village de marques de Miramas sera le 1er du sud-est de la France. Il sera situé à l’Ouest de Miramas, dans la Zac de la Péronne-Boule Noire, le long de la déviation routière de Miramas (RN 1569) à 5 minutes de l’autoroute A54, mais aussi à moins d’un kilomètre à pieds de la gare SNCF de Miramas.

Les promoteurs attendent 2,5 millions de visiteurs par an. Ce qui ne semble pas incohérent quand on compare avec les 10 millions de visiteurs par an attendus aux Docks Marseille inaugurés vendredi dernier. Le profil de ces visiteurs attendus est plutôt calqué sur un visiteur venu de loin, comprenez du département ou des départements limitrophes, dans une démarche de tourisme commercial. Ce qui ne semble pas impossible non plus, si on part du postulat que les 1,8 millions d’habitants de la future métropole Aix Marseille Provence s’y rendent tous une fois par an, on a déjà presque atteint le compte.

Village, [Reportage] Tout ce que vous devez savoir sur le futur Village de marques “Provence”, Made in Marseille
Les élus étaient présents aux côtés des architectes et des porteurs du projet chez MacArthurGlen © DR
Village, [Reportage] Tout ce que vous devez savoir sur le futur Village de marques “Provence”, Made in Marseille
Top départ du chantier © DR

En contre partie de son implantation à Miramas et pour soutenir le commerce en centre-ville, Frédéric Vigouroux, maire de la commune a annoncé hier que Mc ArthurGlen avait prévu d’injecter deux millions d’euros pour travailler à la redynamisation du centre-ville. Une information qui devrait un peu rassurer les commerçants des centre-villes des communes alentours comme Istres et Salon. Certains d’entre eux s’étaient d’ailleurs vivement opposés au projet en créant un collectif des « Commerçants et services de proximité contre le Village des Marques de Miramas ».

De son côté Mike Natas, directeur général de Mc ArthurGlen a expliqué pourquoi il avait choisi Miramas pour développer ce projet. Selon lui, l’intérêt de cet emplacement réside dans sa proximité aux grands réseaux de transports, tout en gardant une certaine distance avec les grandes villes que sont Marseille et Aix, qui elles proposent ce type de boutiques de luxe dans leur centre-ville. L’objectif de Mc ArthurGlen n’est pas de concurrencer ces grandes marques de prêt à porter mais de compléter l’offre.

En lisant entre les lignes, on comprend bien qu’une clientèle aisée, ponctuelle et/ou touristique est clairement la cible, complétée mais à moindre échelle par une clientèle régulière de proximité, issue des villes et villages alentours.

Village, [Reportage] Tout ce que vous devez savoir sur le futur Village de marques “Provence”, Made in Marseille
Le village des marques est en chantier sur des terres agricoles au nord du centre-ville

Quelles enseignes présentes ?

Les enseignes pressenties ne se retrouvent au mieux que dans les centres d’Aix en Provence, Nîmes, Avignon ou Marseille. Et les marques veillent scrupuleusement à ne pas concurrencer leurs magasins de grands centres villes qui diffusent la collection de l’année. Rien à voir avec les zones commerciales traditionnelles qui sont les vrais ennemis de nos centres villes. On parle déjà de Hugo Boss, Dolce et Gabbana, Gucci, Versace, Ralph Lauren…

Le Village proposera :

  • 1 600 places de parking végétalisées,
  • 500 m² de parking vélos,
  • des liaisons par bus et par piste cyclable avec la gare Sncf,
  • une aire de jeu pour enfants,
  • un point-info-tourisme,
  • une salle de 100 m² qui pourra être organisée en Maison des Bouches-du-Rhône (expositions…),
  • un parc urbain de 16 500 m².

La vidéo du projet

McArthurGlen Provence French language from McArthurGlen Group on Vimeo.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page

Restez informé !

Inscrivez-vous et recevez nos newsletters !

Vous pourrez vous désinscrire à tout moment !