La start-up marseillaise Green City Organisation a créé D’Rain, un filet connecté qui récupère les déchets à la sortie des réseaux d’eau pluviale, pour éviter qu’ils se jettent dans la mer. Des dispositifs seront bientôt installés en Algérie.

Installée à Marseille depuis 26 ans, l’ancienne Lilloise Isabelle Gerente a créé, en 2017, la start-up Green City Organisation afin de développer des projets sportifs. Mais à mesure qu’elle tombait amoureuse de la ville, sa conscience écologique grandissait. « Au fil de mes excursions de plongée, j’ai pu constater l’état désastreux de la Méditerranée et de tous les océans du monde. Lorsqu’il y a de fortes pluies, surtout quand il n’a pas plu depuis longtemps, les déchets terrestres sont emportés dans la mer. J’ai souhaité contribuer à la protection de l’environnement à mon niveau, en proposant de nouvelles solutions », explique la marseillaise d’adoption.

Un dispositif intelligent, connecté au téléphone de l’utilisateur

C’est pourquoi Isabelle a créé D’Rain avec son associé et directeur technique, Thierry Dubourdieu-Rayrot. Le dispositif, labellisé par les pôles de compétitivité Mer Méditerranée et Aqua-Valley, consiste en une collerette équipée de capteurs que l’on vient fixer à à la sortie d’un réseau d’eau pluviale (aussi appelé exutoire). Un filet y est ensuite accroché pour récupérer les déchets qui se déversent dans la mer. Grâce à un système de transmission, envoyant en temps réel les données collectées par les capteurs au téléphone des utilisateurs, elle permet de savoir à quelle vitesse le filet se remplit, lorsqu’il est plein et s’il est nécessaire de le vider.
« Il n’est pas possible de mettre un simple filet au bout d’exutoire. Car s’il est plein, il risque de créer un bouchon et provoquer une inondation, explique Isabelle Gerente, il nous fallait donc concevoir quelque chose de plus intelligent, un système mécanique et électronique qui se déconnecte automatiquement en cas de trop plein ».
Le dispositif D’Rain s’adapte à toutes les sorties d’eau, que ce soit sur la terre ou sous la mer et Green City Organisation propose également une équipe de scaphandriers mis à la disposition des clients pour récupérer et changer les filets.

 

, D’Rain, le filet connecté pour capter les déchets bientôt testé en Méditerranée, Made in Marseille
Vue 3D du prototype D’Rain

Des démonstrateurs D’Rain bientôt installés en Algérie

Green City Organisation vient de signer un partenariat avec la fondation Probiom, engagée dans la protection de la biodiversité marine en Algérie. Cette alliance vise à faciliter le déploiement du dispositif dans le pays ainsi que sur le reste du pourtour méditerranéen. « La mer Méditerranée a la particularité d’être un bassin semi-fermé. Si on veut être efficace, il faut intervenir partout », appuie Isabelle Gerente.

Au cours de l’année 2021, la fondation Probiom organisera deux événements pour présenter la technologie de l’entreprise marseillaise à la communauté scientifique et économique du pays. S’en suivra l’installation d’un voire deux démonstrateurs D’Rain dans le pays.

Et les projets ne s’arrêtent pas là pour Green City Organisation. En effet, un dispositif complémentaire à D’Rain appelé Green Caps et permettant de récupérer les déchets invisibles à l’œil nu est en cours de développement. D’ici la fin de l’année, il sera breveté et finalisé afin d’être en mesure de collecter les métaux lourds ou encore les hydrocarbures se déversant dans la mer.

Bouton retour en haut de la page

Restez informé !

Inscrivez-vous et recevez nos newsletters !

Vous pourrez vous désinscrire à tout moment !