Le décret qui fait passer les Bouches-du-Rhône et Paris en zone de circulation active du virus est paru ce vendredi 14 aout. Désormais, les préfets sont autorisés s’ils jugent la situation critique, à fermer les restaurants ou limiter les déplacements.

Dans les Bouches-du-Rhône, le nombre de cas de contamination au Covid-19 progresse depuis plusieurs semaines. Un décret est paru ce matin au Journal officiel. 

En concertation avec l’Agence Régionale de la Santé PACA et les élus locaux, le préfet peut décider s’il juge que c’est nécessaire : la fermeture des restaurants, des marchés, limiter les rassemblements y compris dans les établissements de culte, sauf pour les cérémonies funéraires. Il peut aussi interdire les déplacements des personnes au delà du rayon de 100 kilomètres autour de leur lieu de résidence et de sortir du département.

Avec près de 2.700 nouvelles contaminations en 24 heures, les chiffres publiés jeudi par l’agence Santé publique France (SPF) ont montré que la progression de la Covid-19 en France avait atteint son rythme le plus élevé depuis la fin du confinement.

La liste de ces mesures est détaillée dans l’article 50 du décret du 10 juillet 2020.

Pour l’instant, aucune mesure restrictive n’a été annoncée par le préfet de région, si ce n’est la fermeture pour une durée d’un mois du Rooftop R2 des Terrasses du Port.

Bouton retour en haut de la page

Restez informé !

Inscrivez-vous et recevez nos newsletters !

Vous pourrez vous désinscrire à tout moment !