Selon une étude scientifique parue ce mardi dans la revue spécialisée Cell, le lama produit des anticorps qui seraient capables de bloquer l’entrée du Covid-19 dans nos cellules. Reste à savoir si cela pourrait marcher sur l’homme.

Des scientifiques étudient depuis 2016 les anticorps contre le coronavirus sur Winter, une femelle lama de 4 ans, et auraient découvert une spécificité de l’espèce, capable de bloquer le virus.

Chez un lama, vous avez à la fois des anticorps conventionnels que nous avons tous, et qui ressemblent à deux chaines lourdes et deux chaines légères. Mais il a des anticorps spéciaux avec seulement deux chaines légères. C’est très spécifique au lama“, explique Dorien de Vlieger, chercheuse doctorante à l’université de Gand (Belgique) sur France info. Selon les auteurs de cette étude, l’anticorps, quatre fois plus petit que les nôtres, agirait comme un bouclier et empêcherait le virus de s’accrocher aux cellules des poumons.

Winter, qui vit en Belgique depuis sa naissance, a été immunisée avec une perfusion contenant les protéines de surface de deux coronavirus : le Mers-CoV et le Sars-CoV-1. Les scientifiques ont observé que le plasma du lama contenait des anticorps qui ont pu neutraliser les deux virus.

Les résultats de cette étude vont paraître dans la revue Cell. Une version préliminaire, mais relu par les pairs, est déjà disponible ici.

Bouton retour en haut de la page

Restez informé !

Inscrivez-vous et recevez nos newsletters !

Vous pourrez vous désinscrire à tout moment !