Basée à La Ciotat, Sandrine Loewert lance le premier ensemble de lingerie menstruelle lavable pour jeunes femmes et adolescentes. Une alternative écologique aux protections périodiques jetables. Une petite révolution made in Provence.

« Facile à dire, je suis gnangnan, et que j’aime trop les bla bla bla, mais non non non, c’est important ce que t’appelles les ragnanas ». Et ainsi chante, sans s’y tromper, Stromae, dans son titre Tous les Mêmes. Encore trop souvent tabou, il n’empêche que toutes les femmes n’échappent pas à ce rendez-vous mensuel avec Dame Nature.

Une femme utilise en moyenne entre 10 000 et 15 000 produits menstruels au cours de sa vie, générant 45 000 milliards de déchets par an. Les protections périodiques jetables mettent 500 ans à se dégrader, sans compter que certaines d’entre elles contiennent des produits nocifs dans leur tissu. Une toxicité qui ne touche pas uniquement les femmes, mais également la planète.

Réduire l’impact écologique en préservant sa santé

Depuis plusieurs années, l’émergence d’alternatives réutilisables et écologiques permet aux femmes de réduire leur impact écologique tout en préservant leur santé. C’est dans cet esprit que s’inscrit Bloomie Loomie créé par Sandrine Loewert. C’est sa fille Eva qui a été source d’inspiration. C’est lorsque la Ciotadenne réalise que les seules solutions qui s’offraient à sa fille pour gérer ses rendez-vous menstruels « étaient polluantes, ou nocives pour sa santé, pour certaines intrusives, et pour d’autres pas très fiables » qu’elle se dit « qu’en 2019, il est temps de faire évoluer ces habitudes d’un autre siècle en proposant aux adolescentes, aux jeunes femmes et pourquoi pas à leurs mamans, une meilleure alternative et surtout nouvelle génération », explique la créatrice de Bloomie Loomie.

, Bloomie Loomie, l’alternative écologique aux protections périodiques jetables, Made in Marseille
Sandrine et sa fille. © Mathieu Constance.

Fibres naturelles et hautes qualités d’absorption

Et c’est ainsi qu’elle décide de proposer à toutes les jeunes filles #bloomiegirls qui vivent leurs premières règles et à celles plus expérimentées #loomiegirls, une véritable alternative aux protections périodiques « safe, durable et responsables. », en créant le premier ensemble de lingerie menstruelle lavable.

Bloomie Loomie, c’est une culotte de règle et son soutien-gorge assorti lavable, à destination des 12-25 ans. Les collections se déclinent de la taille 12 ans jusqu’à la taille 48 pour les culottes, et du XS au XXL pour les brassières. « Adolescente, il est difficile de trouver une bonne taille de soutien-gorge, c’est pourquoi une brassière reste idéale Une fois adulte, le confort de celle-ci est un atout pendant la période menstruelle ».

La lingerie, au look tendance et sportwear, contient une technologie innovante composée de trois couches extrêmement fines et légères, sans nano particules, ni autres produits chimiques. Elle est conçue en fibres naturelles, aux propriétés respirantes et antibactériennes. « Le coton a été une évidence, tout comme le bambou avec des capacités d’absorption très élevées. En plus, son pouvoir absorbant augmente au fil des utilisations et des lavages, comme une éponge ».  La culotte protège ainsi des fuites jusqu’à 12 heures en moyenne, « mais tout dépend aussi du flux et des préférences de chacune », précise Sandrine, « la plupart estime aussi que c’est suffisamment efficace pour être portée seule ». La culotte est conçue pour absorber l’équivalent de trois à quatre tampons.

, Bloomie Loomie, l’alternative écologique aux protections périodiques jetables, Made in Marseille

Après l’utilisation, il suffit de rincer la culotte à l’eau froide jusqu’à ce que l’eau devienne claire. Ensuite il y a deux options : « soit la mettre dans la machine à laver, avec le reste du linge et un programme à 30-40°, soit à la main avec un savon écologique plus respectueux de l’intimité et de la planète et non-surgas afin de ne pas lustrer les fibres naturelles qui compose la culotte ce qui la rendrait à la longue, moins absorbante », sourit Sandrine.

Lorsque les conseils d’entretien sont respectés, la culotte Bloomie Loomie peut être utiliser 5 ans et plus, assure sa créatrice.

Un tissu labellisé « Oeko Tex 100 »

Par ailleurs, les collections sont labellisées « Oeko Tex 100 ». Il s’agit d’un label international créé en 1992 dont la mission est de garantir au consommateur que le produit ou le tissu n’est pas nocif pour la santé et qu’il ne contient pas de substances toxiques tels que le Bisphénol A, des perturbateurs endocriniens, pesticides, métaux lourds, arsenic, benzène etc… fréquemment détectés dans les matières textiles.

, Bloomie Loomie, l’alternative écologique aux protections périodiques jetables, Made in Marseille
Bloomie Loomie © Mathieu Constance.

Bloomie Loomie a gagné le prix du public à l’occasion de la soirée « Ulule Pitch Créateurs et entrepreneurs », en septembre, aux Docks Village, à Marseille. Pour se développer, la marque est actuellement en campagne sur Ulule pendant encore une douzaine de jours.

> Campagne Ulule et pour en savoir plus c’est ici

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page

Restez informé !

Inscrivez-vous et recevez nos newsletters !

Vous pourrez vous désinscrire à tout moment !