L’opération de redynamisation du centre-ville de Marseille, lancée début mars par Martine Vassal, présidente de la Métropole Aix-Marseille-Provence, vise à améliorer le cadre de vie des habitants et renforcer le rayonnement de la ville centre de la métropole. Tour d’horizon des projets dans une carte interactive.

L’ensemble du territoire métropolitain, autant les villes que les villages, est concerné par cette stratégie d’aménagement globale et durable. Cependant, l’opération menée sur Marseille, la ville centre, se révèle essentielle pour l’attractivité métropolitaine. Cette requalification, réalisée avec les soutiens du Département des Bouches-du-Rhône et de la Ville de Marseille, s’inscrit d’ailleurs dans la continuité d’autres chantiers engagés simultanément par la Métropole pour rendre le cœur de la capitale régionale plus accueillant (réhabilitation du cours Lieutaud, réaménagement du boulevard du Jarret, création du boulevard urbain sud).

Pour suivre l’actualité du chantier en direct, rendez-vous sur → marseillechange.fr

La carte interactive des projets

Un centre-ville accessible et fluide

Le stationnement sera rationnalisé. Le maillage de la circulation permettra l’accès aux nombreux parkings souterrains. Au total, 400 places de stationnement en surface (y compris places de stationnement taxi) seront conservées, et 440 places de stationnement supplémentaires seront réservées aux résidents dans les parkings du centre-ville et ce à des tarifs préférentiels. 280 places de stationnement seront affectées aux deux-roues motorisées dans les parkings du centre-ville. Le réseau RTM a été repensé de manière à mieux répartir les flux de circulation. La desserte sera plus performante.

La nature en ville

La requalification permettra la création d’une véritable trame verte. Les ambiances paysagères varieront selon l’environnement urbain. Une alternance d’archipels de plantation, de promenades jardinées, d’alignements d’arbres. L’objectif est de planter 450 arbres (en fonction des possibilités du sous-sol). Cette strate arborée sera composée de plus de 30 essences (érable, chêne, platane, marronnier, pin…).

Place à la piétonnisation et aux modes de déplacement doux

Grâce à cette requalification, les zones piétonnes et partagées vont sensiblement augmenter. Sur 22 hectares, de part et d’autre du Vieux-Port et en remontant La Canebière, un large périmètre de déambulation se dessine ainsi. Dans les rues encore ouvertes aux véhicules à moteur, la vitesse ne dépassera pas les 30 km/h. Les modes de transport doux pourront donc circuler dans tout l’hyper centre en toute sécurité. Les aménagements intensifieront la continuité des liaisons cyclables à travers la ville.

Un vaste chantier rythmé par plusieurs phases

La première phase de travaux est programmée de mars à décembre 2019. Elle sera suivie de phases successives en 2020 et 2021. Au total, les aménagements portent sur 72 hectares de l’hyper centre marseillais, dont 22 hectares entièrement piétonnisés. Ces aménagements embelliront sensiblement le paysage urbain, favoriseront le partage d’un espace public propice à tous les usages, où cohabitent habitat, travail, tourisme, commerce et artisanat, les activités culturelles et de loisirs…

, “Marseille change”, les grands chantiers pour un centre-ville piéton et arboré, Made in Marseille
Le plan des projets de redynamisation du centre-ville

Des lieux de vie où la circulation est apaisée au profit des piétons, des modes de déplacement doux et des transports en commun. Des rues et des places aérées et végétalisées. Un patrimoine architectural durablement valorisé. Un mobilier urbain, des éclairages et des revêtements des sols harmonieux. Une étape supplémentaire dans le déploiement d’une urbanité en phase avec les enjeux environnementaux du 21e siècle, à la fois tournée vers l’avenir et respectueuse de l’identité et de l’histoire de ces quartiers.

, “Marseille change”, les grands chantiers pour un centre-ville piéton et arboré, Made in Marseille
Pour suivre l’avancée des travaux d’embellissement du cœur de ville de Marseille, rendez-vous au nouveau point d’information situé sur la place du Général-de-Gaulle, ouvert du lundi au vendredi, de 10h à 12h et de 13h à 17h.

Tout le détail du projet en images

-> Faire glisser le curseur sur l’image pour voir chaque projet avant/après les travaux









Publi-rédactionnel

4 commentaires

  1. Je partage entièrement l’opinion de Christiane et Michèle.
    Mettre des pavés est une hérésie et, les “requalifications” précédentes, ont montré que les bancs publics n’étaient pas le priorité des “aménageurs”.
    Soit ils sont oubliés, soit installés avec parcimonie, soit installés sans assise de façon à ce que les passants n’y restent pas longtemps

  2. vous parler des travaux rue bonneterie mais je rappele l’urgence d’un réaménagement de la rue de la loge (entre le 2 et le 8)cette petite partie en cul de sac à 60metres de la mairie est une véritable cour des miracles; stationnement devant les bacs (BGV) empêchant le travail de la collecte OM ,stationnement double file.
    il faudrait diminuer le sationnement ou même le supprimer ,élargir les trottoirs et les complanter diminuer la largeur circulation de la voie (pour diminuer la vitesse des voitures qui vont tourner dans le cul de sac), enterrer les bac OM ,faire une aire de livraison et fermer la rue par de plots amovibles pour avoir circulation harmonieuse entre pietons ,habitants comme d’ailleurs de l’autre coté de la rue de la loge aprés la mairie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page

Restez informé !

Inscrivez-vous et recevez nos newsletters !

Vous pourrez vous désinscrire à tout moment !