Depuis le 7 avril et durant quatre jours, une délégation de la métropole Aix-Marseille Provence, conduite par sa président Martine Vassal, est en « mission » au Maroc.

Élus, représentants de la société civile et chefs d’entreprise travaillent au renforcement des liens entre les deux territoires. Objectif ? Faire de la métropole « le centre des échanges entre l’Europe et l’Afrique », dans trois secteurs : logistico-portuaires entre le Grand Port Maritime de Marseille (GPMM) et les ports de Tanger et Casablanca, la formation et les écosystème « tech ». Un séjour partagé sur le compte twitter d’AMP fraîchement mis en service.

A son arrivée, la délégation a été reçue par le consul général de France à Tanger, puis le 8 avril, par Mohamed Mhidia, le Wali (équivalent de notre Préfet de région) de Tanger-Tétouan-Al Hoceima.

Pour le directeur général de Provence Promotion, Philippe Stefanini, cette mission est « d’abord une grande ouverture pour les entreprises de notre métropole, car le Maroc est une terre de développement industriel, de développement logistique, qui offre de belles opportunités », que plusieurs entreprises ont déjà saisi, à l’image du groupe Daher ou de la CMA CGM.

« De nouvelles lignes commerciales complémentaires et exemplaires entre le port de Tanger et Marseille »

L’un des axes forts de la mission est le renforcement des relations logistico-portuaires entre le hub international de Tanger et le GPMM, qui fait partie de la délégation. « L’idée est de créer de nouvelles lignes commerciales complémentaires et exemplaires entre le port de Tanger et Marseille, avec des solutions logistiques nouvelles, bas carbone », explique Philippe Guillaumet, responsable des projets européens et internationaux au GPMM, dans une vidéo twitter. Cela permettrait d’avoir des solutions de reports modaux, qui sont presque du siècle dernier, donc déplacer les camions qui remontent à partir du Maroc sur toute l’Europe sur des navires, et les faire arriver à Marseille, de les connecter électriquement à quai comme on sait le faire sur d’autres compagnies », poursuit-il, séduit par le développement « impressionnant », du port de Tanger Med, avec lequel le GPMM n’est pas « en concurrence, mais complémentaire ».

, La Métropole Aix-Marseille Provence renforce ses relations avec le Maroc, Made in Marseille
La délégation a été reçue par le Consul général de France à Tanger. Photo @AMPMetropole.

L’occasion également « de voir le rôle de la Méditerranée grandir de plus en plus dans le transport maritime international. ». Lors de son échange avec le directeur général du port de Tanger, Martine Vassal a, quant à elle, déclaré : « Pour bien coopérer il faut avoir confiance les uns dans les autres, et mieux se connaître, les planètes sont alignées pour faire de cette relation, une relation pérenne ».

Côté formation professionnelle, un accord a été signé entre la CCI Marseille Provence et la CCI Tanger Tétouan Al Hocima, pour renforcer la coopération des deux territoires dans ce domaine.

Aujourd’hui, la délégation a rencontré le dirigeant d’une entreprise marocaine dans le secteur du digital qui a choisi la ville d’Aix-en-Provence pour implanter sa filiale française. La mission se poursuit jusqu’au mercredi 10 avril.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page

Restez informé !

Inscrivez-vous et recevez nos newsletters !

Vous pourrez vous désinscrire à tout moment !