Pour le deuxième épisode de notre série consacrée aux quartiers nord, made in marseille s’est rendue au Carburateur. Une structure unique en France dans l’accompagnement à la création d’entreprise, qui collectionne les success-stories.


Le dossier du mois ?

Chaque mois, durant une semaine, made in marseille explore une thématique de la ville. Un article par jour pour explorer les différents aspects d’une grande problématique.

Cette semaine, les quartiers nord sont à l’honneur. Noyaux villageois et grandes cités, pôles d’innovation, économiques et industriels, placés entre le plus grand port de France et deux grandes autoroutes, le potentiel de cette zone de Marseille et bien plus riche et complexe que les faits-divers ne le laissent entendre. Culture, agriculture, économie, entreprise, chaque jour, nous mettrons en avant une parole ou une initiative qui fait bouger le nord de la ville.


Une structure de création d’entreprise unique en France

Voilà deux ans qu’une machine est lancée dans les quartiers nord, à la Cabucelle (13015) et fait tourner à plein régime la création d’emplois et d’entreprises. Ni un accélérateur, ni une couveuse, ni une pépinière, « C’est le Carburateur ! C’est tout à la fois, et encore plus… », répond Muriel Bernard-Reymond, la directrice de cette structure unique en France. 

Une directrice aux allures de « mère poule »  lorsqu’elle déambule dans le bâtiment de 1 800 m² aux airs futuristes, et s’enquiert auprès de la cinquantaine d’entreprises résidentes de l’avancement de leur projet. Ici une torréfactrice de café reçoit sa nouvelle machine, là une startup d’objets connectés s’entretient avec sa nouvelle filiale à Los Angeles, ailleurs un créateur de produits nettoyants biologiques fait ses comptes. Elle les suit avec bienveillance et fermeté, et préfère se considérer telle « une résidente comme les autres, la structure nous appartient à tous ».

Le Carburateur est né en septembre 2016 et propose un accompagnement sur-mesure pour les porteurs de projet d’entreprise, une résidence modulable pour que les jeunes entreprises bénéficient de locaux à prix réduits tout en étant accompagnées par un réseau très dense de professionnels, experts, chefs d’entreprise. De l’idée jusqu’à l’accompagnement, ils les soutiennent sur toutes les étapes et les problématiques de l’entrepreneuriat.

, Le Carburateur – machine à créer des entreprises dans les quartiers nord, Made in Marseille
Le Carburateur est situé sur le chemin de la Madrague-Ville à la Cabucelle

1 500 porteurs de projets

À la manière d’une startup, le Carburateur a vite grandit. Son taux d’occupation est passé de 13 % à la fin de l’année 2016 à plus de 95 % aujourd’hui. « Une soixantaine d’entreprises ont été créées en résidence ici », se réjouit Muriel Bernard-Reymond, « et nous avons accompagné plus de 1 500 porteurs de projets ». Elle fait le point sur quelques success-story, comme Dev-id, qui crée des applications pour objets connectés. « Ils ont ouvert un bureau à Toulouse et un à Los Angeles. L’équipe est passée de 2 à 25 depuis l’été 2017 ! » explique Muriel. Très fière également de la Compagnie des bocaux, une conserverie artisanale de légumes récoltés et cuisinés frais en Provence : « Une entreprise avec beaucoup de sens dans ce qu’ils produisent, mais aussi dans leur manière de faire avec l’emploi de personnes en situation de handicap ».

Une réussite dans l’accompagnement à la création d’entreprise que la directrice du Carburateur explique en partie par la dynamique et la richesse du réseau d’entreprises dans les quartiers nord : « Quand la CMA-CGM vous permet de tester votre projet chez eux, que vous rentrez d’office dans le réseau Cap au Nord Entreprendre, et que vous avez accès à des partenaires financiers solides, ça aide ».

Réconcilier la création d’entreprise et les quartiers nord

« Il n’y a aucune sélection pour entrer au Carbu, d’où que tu viennes, et quel que soit ton projet », explique Muriel Bernard-Reymond, en rappelant que 50 % des personnes accompagnées ici viennent des quartiers nord, et 75 % de quartiers prioritaires. C’est un axe important de la structure, car « ceux qui veulent créer leur boite dans le nord n’ont pas accès à des structures d’accompagnement, ils doivent se déplacer en centre-ville ». Aujourd’hui, le Carburateur concentre toute l’offre d’accompagnement technique, juridique, financier, administratif : « quelle que soit ta question, on a la réponse », assure Muriel. Pour cela, une équipe de conseillers et d’acteurs de l’entrepreneuriat est présente tous les jours.

Dans un secteur où le chômage se situe entre 19 % et 27 % ( la moyenne est autour de 10 % en France), Muriel se félicite qu’en plus de la soixantaine d’entreprises créées par le Carburateur, une cinquantaine d’emplois en ont découlé (hors dirigeants). La structure s’attaque à la problématique du travail dans les quartiers nord et s’adresse pour cela aux plus jeunes.

, Le Carburateur – machine à créer des entreprises dans les quartiers nord, Made in Marseille

« C’est là que ça se joue, on fait un vrai travail de fond. Les minots qui viennent des collèges du coin ont, pour beaucoup, un parent au chômage quand l’autre fait un boulot qui ne lui plaît pas. Je caricature un peu, mais ça devient l’image qu’ils ont du travail », raconte Muriel. Collégiens et lycéens viennent régulièrement faire des ateliers de création d’entreprise avec les résidents, voire des stages, en immersion totale dans le Carburateur. « On s’éclate et eux aussi. L’entrepreneuriat est un prétexte à plein d’activités et on rigole beaucoup. Ils se rendent compte que les diplômes aident mais ne font pas tout. Quand ils viennent ici, ils sont scotchés, ils disent : “mais c’est ça bosser ?” ».

Pour pousser plus loin l’entrepreneuriat dans les quartiers les plus fragiles, le Carburateur ouvre une antenne de 70 m2 à la Bricarde. « Avec le Plan d’Aou, La Castellane, et le grand Saint-Antoine, c’est un des 10 territoires les plus faibles en termes d’entrepreneuriat en France », explique Muriel qui entend faire de ce nouveau lieu, un pont entre les populations de ces quartiers et le Carburateur.

L’avenir économique de Marseille se joue au nord

La directrice du Carburateur enchaîne les anecdotes pour prouver que la fibre entrepreneuriale est bien présente dans les quartiers nord, et que les vocations ne manquent pas. Mais elle va encore plus loin en assurant que le nord de Marseille est entrain de devenir la place économique de la ville : « Je ne vois pas comment ça peut se passer ailleurs qu’ici. Il reste encore beaucoup de foncier pour les entreprises avec de zones franches urbaines. Deux autoroutes desservent cette zone très ouverte et aérée, sans oublier le port. Et on aura bientôt la station Capitaine Gèze ». 

Au-delà de ces considérations techniques, Muriel avance l’état d’esprit des quartiers nord : « Il y a une vraie dynamique entrepreneuriale, des réseaux très soudés et solidaires, des acteurs très engagés, et c’est primordial pour l’activité économique d’un territoire. Quand on est au nord, on se sent du nord ».


Notre dossier du mois sur les quartiers nord : 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page

Restez informé !

Inscrivez-vous et recevez nos newsletters !

Vous pourrez vous désinscrire à tout moment !