Suite à la réussite de l’École de la Deuxième Chance à Marseille, qui permet chaque année à près de 800 jeunes sans diplôme ni qualification d’être intégré dans le monde du travail, un second établissement va être créé. Les travaux devraient débuter en septembre 2018 pour une ouverture à la rentrée 2019.

À lire aussi

La décision d’ouvrir une nouvelle École de la Deuxième Chance à Marseille n’est pas nouvelle. Elle a été actée il y a deux ans pour agrandir le dispositif dans la deuxième ville de France. Actuellement, dans le premier établissement situé dans le 15e arrondissement de Marseille, environ 800 jeunes sont accueillis chaque année. 400 personnes supplémentaires pourront profiter des formations dans le nouvel établissement qui sera installé cette fois à l’est de la ville, boulevard Romain Rolland (9e). Une position géographique justifiée par le fait que les jeunes qui intègrent l’École de la Deuxième Chance sont souvent peu mobiles. Il était donc nécessaire d’ouvrir le nouvel établissement dans une zone plus facile d’accès aux habitants du sud et de l’est de Marseille.

« 790 jeunes ont été accueillis en 2017 à l’École de la Deuxième Chance de Marseille et on compte plus de 61% de sortie positive », a souligné Jean-Claude Gaudin, maire de Marseille, à l’occasion du 20e anniversaire de l’établissement. L’école marseillaise est d’ailleurs la première de tout le réseau français à avoir ouvert ses portes.

, Une nouvelle École de la Deuxième Chance à Marseille en 2019, Made in Marseille
Les chiffres clés du réseau des Écoles de la Deuxième Chance

Huit autres nouvelles écoles dans toute la France

Au total sur toute la France, 15 000 jeunes ont intégré une École de la Deuxième Chance. Un dispositif que le gouvernement reconnaît comme efficace, mais qui stagne selon lui en termes de nombre de jeunes formés chaque année. C’est pourquoi Muriel Pénicaud, ministre du travail, a annoncé jeudi 29 juin dernier lors de son déplacement à l’École de la Deuxième Chance de Marseille, une enveloppe de 12 millions d’euros pour le dispositif, « pour permettre d’ici 2022 à 6 000 jeunes supplémentaires de profiter des Écoles de la Deuxième Chance et ouvrir 9 nouvelles écoles dont le site complémentaire de Marseille ».

Ce budget servira également à la formation des formateurs des Écoles de la Deuxième Chance et à la modernisation du réseau pour que les 124 établissements puissent communiquer et échanger leurs bonnes pratiques plus facilement. Quant aux nouvelles écoles, outre celle de Marseille, les lieux d’implantation ne sont pas encore définis. « On crée une deuxième école à Marseille pour améliorer l’accessibilité du réseau et car la première est tellement un succès qu’elle fait le plein. Pour les huit autres, on va voir quelles sont les régions intéressées, en regardant en priorité les besoins, mais aussi en fonction de l’engagement des territoires et des élus », explique Muriel Pénicaud.

Peut-on s’attendre à des ouvertures dans la région Provence-Alpes-Côte d’Azur ? C’est en tout cas le souhait de son président, Renaud Muselier, qui a annoncé plusieurs projets en cours de labellisation d’écoles en tant qu’Écoles de la Deuxième Chance dans les Alpes-de-Haute-Provence, le Vaucluse et les Alpes-Maritimes.

Par Agathe Perrier

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page

Restez informé !

Inscrivez-vous et recevez nos newsletters !

Vous pourrez vous désinscrire à tout moment !