Les six kilomètres de voies réservées aux bus sur autoroute entre Aix et Marseille ont fait leurs preuves avec un gain de 20 minutes sur les trajets en heures de pointe. 40 kilomètres supplémentaires seront donc aménagés entre Marseille, Aix, Vitrolles et Aubagne d’ici 2021 pour un montant de 40 millions d’euros.

Le comité de pilotage des voies réservées aux bus sur les autoroutes de la métropole Aix-Marseille-Provence a rassemblé la région Sud (Provence-Alpes-Côte d’Azur), le département des Bouches-du-Rhône et la métropole Aix-Marseille-Provence le 14 mai 2018 à la préfecture de région. Ils ont tiré un bilan très positif des voies de bus dédiées sur autoroute et comptent les développer en investissant 40 millions d’euros pour 40 kilomètres supplémentaires.

En plus de prolonger les sections dédiées aux bus déjà existantes sur l’axe Aix-Marseille, il s’agit désormais de les aménager sur les axes Vitrolles-Marseille et Aubagne-Marseille d’ici à 2020-2021.

Temps de trajet diminué de 20 minutes en heures de pointe

bus, 40 kilomètres en plus de voies dédiées au bus sur autoroute d’ici 2021, Made in Marseille

Si l’État et les trois collectivités se lancent avec entrain pour continuer de développer les voies réservées au bus sur autoroute, c’est que le bilan fait sur les six kilomètres déjà existants entre Aix et Marseille est très positif (ligne droite à Plan-de-Campagne et l’arrivée de l’A7 à Saint-Charles).

Alors que ces tronçons dédiés aux autocars représentent moins de 20% du trajet entre Aix et Marseille, ils permettent de gagner 20 minutes en heures de pointe selon un communiqué préfectoral. De plus, ils ont un impact positif sur la circulation des automobilistes sur les autres voies de circulation. Le bilan souligne également que ces aménagements n’ont pas d’impact négatif sur la sécurité routière.

40 nouveaux kilomètres entre Marseille, Aix, Vitrolles et Aubagne

La feuille de route validée par le Comité de pilotage à l’unanimité est ambitieuse. Il s’agit de développer ces 40 nouveaux kilomètres de voies dédiées aux bus en moins de trois ans, pour une mise en service en 2021.

Les 40 millions d’euros engagés pour cela seront répartis à parts égales entre les quatre entités du comité : l’État, la région Sud, le département des Bouches-du-Rhône et Aix-Marseille Provence Métropole.

bus, 40 kilomètres en plus de voies dédiées au bus sur autoroute d’ici 2021, Made in Marseille
Le plan d’aménagement des voies de bus (cliquez pour agrandir)

En plus de développer de nouveaux tronçons entre Aix et Marseille (à l’entrée sud d’Aix-en-Provence sur 2,25 km), la solution sera appliquée à deux nouveaux axes : Vitrolles-Marseille et Aubagne-Marseille. À ce stade, les aménagements sont programmés principalement dans le sens “entrant” vers Marseille, sens le plus embouteillé. Selon le communiqué préfectoral, « l’accès à l’aéroport sera également facilité par un dispositif innovant de sas donnant la priorité aux transports en commun, similaire à celui mis en œuvre en 2015 par la Métropole et le Conseil Départemental sur la RD9 ».

Deux opérations entrent en travaux dès 2018. Dès le mois de mai pour l’extension de 1,8 kilomètres de la voie réservée au niveau de Plan-de-Campagne portant sa longueur à près de 5 kilomètres. En septembre pour l’entrée sud d’Aix-en-Provence sur 2,25 km (sur A51 et A516).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page

Restez informé !

Inscrivez-vous et recevez nos newsletters !

Vous pourrez vous désinscrire à tout moment !