Le marégraphe de Marseille, inauguré 1883 comme niveau zéro de l’altitude en France, est à l’arrêt depuis quelques mois. C’est à Gardanne, dans l’atelier du meilleur horloger de France 2000 que les pièces seront réparées.

Le marégraphe sera démonté dès lundi 28 mai pour être transporté à Gardanne. C’est la première fois qu’il quitte son enceinte de la Corniche depuis 1998. L’atelier d’horlogerie « Garde-Temps » est en charge de la réparation du marégraphe mécanique. Son propriétaire, Thierry Gibernon, meilleur ouvrier de France, a également été récompensé du label Entreprise du Patrimoine Vivant en 2008 pour ses précédents travaux de réparation ou de restauration. Il a notamment réparé l’horloge d’édifice du Château d’Éguilles.

C’est à cet artisan d’exception que l’IGN (Institut national de l’information géographique et forestière), propriétaire du marégraphe, a confié cette tâche d’horlogerie prestigieuse et complexe, qui nécessite patience et dextérité.

À lire aussi 

Les travaux que nécessitent l’instrument de mesure et les grilles d’enceinte du bâtiment ont été estimés à 60 000 euros. Un premier appel aux dons avait été lancé en février, et il a été fructueux. Plus de 21 000 euros ont été réunis grâce à la générosité des donateurs. De son côté, la région annonce prendre en charge les coûts restants.

Faites vous aussi un don ici.

, Le marégraphe de Marseille sera bientôt à nouveau étincelant, Made in Marseille
Thierry Gibernon

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page

Restez informé !

Inscrivez-vous et recevez nos newsletters !

Vous pourrez vous désinscrire à tout moment !