Alors que la concertation sur la requalification du centre-ville est arrivée à son terme, les travaux de piétonnisation du bas de la Canebière seront lancés prochainement et devraient se terminer dans moins d’un an d’après Sabine Bernasconi, maire des 1er et 7e arrondissements de Marseille.

La métropole et la mairie des 1er et 7e arrondissements ont lancé le 19 décembre concertation pour débattre d’un grand plan de requalification du centre-ville. Au menu : la piétonnisation d’une partie de l’hyper-centre de Marseille, comprenant le bas de la Canebière, et une végétalisation des espaces publics par la plantation de 300 à 500 arbres. La concertation s’est clôturée début février.

Ce jeudi 28 février, le conseil de la Métropole Aix-Marseille-Provence a approuvé le bilan de la concertation, ouvrant la voie aux travaux de requalification des espaces publics du centre-ville de Marseille.

Ils commenceront dès le début du mois de mars et se concentreront dans un premier temps sur les places dédiées aux bus, cours Jean Ballard, rue des Fabres et rue Bir Hakeim. « Il faut d’abord préparer la réorganisation des transports que va entraîner la piétonnisation de la Canebière et de ses alentours », explique Jean Montagnac, président du Conseil de territoire. « Pour les travaux de la Canebière, on veut qu’ils soient terminés avant la fin de l’année. Mais soyons prudents. Ça dépendra de l’avancée des premiers chantiers ».

, Sabine Bernasconi : « le bas de la Canebière sera entièrement piéton d’ici un an », Made in Marseille
Le projet pour la gare des bus rue des Fabres © Tangram Architectes

Pour Sabine Bernasconi, « le bas de la Canebière sera entièrement piéton d’ici un an »

Alors que les élections municipales de 2020 s’approchent, le projet de requalification du centre-ville qui comprend la Canebière est un projet d’importance.

Notamment pour Sabine Bernasconi, maire des 1er et 7e arrondissements de Marseille, qui ambitionne de piétonniser à terme la totalité de la Canebière, du Vieux-Port jusqu’aux Réformés. « Mais la première étape, c’est le bas de la Canebière, du Vieux-Port jusqu’au boulevard Garibaldi », nous explique-t-elle. « Cette section sera réservée aux piétons et aux vélos avec des pistes cyclables. Ce sera fait dans moins d’un an », promet-elle.

, Sabine Bernasconi : « le bas de la Canebière sera entièrement piéton d’ici un an », Made in Marseille
Chaque mois, les Dimanche de la Canebière rendent l’avenue aux piétons

4 commentaires

  1. La piétonnisation de la Canebière serait une excellente chose, qui serait susceptible de rendre son lustre au centre-ville et d’y ramener du monde
    A deux condition près.
    D’une part, que les voies du tram soient déplacées au centre de la chaussée actuelle. En effet, les trottoirs sont actuellement trop étroits (voir le tronçon îlot des Feuillants-nouvelle mairie ou celui du Mc Do.- commissariat) pour être agréablement aménagés en promenade (terrasses de café, bancs…). Et qui se promènerait au centre de l’artère, entre deux voies de tram ??? Si les voies du tram restent à l’état, ce serait du gâchis.
    D’autre part, que les commerce qui s’y installent ne soient pas des bureaux, des banques, des magasins bon marché ni des kébabs, mais des lieux de vie et de culture (cafés, brasseries, restaurants, salons de thé, galeries, librairies) et des magasins spécialisés de qualités (design, déco, pâtisseries, épicerie fine, vêtements de marques). Sinon, l’artère ne sera qu’un lieu de passage froid, sans âme et désert après 18 h., ce qui est le cas actuellement.
    A ces conditions, l’artère étant subliment, sa perspective extraordinaire, ce serait fabuleux, surtout avec des arbres et de la végétation, et, soyons fous, des bancs et des fontaines – le tout en état de marche et entretenu, pas comme sur le boulevard Longchamp et le cours Belzunce, où les fontaines n’ont fonctionné que le jour de l’inauguration du tram, ni le cours Joseph Thierry, où la partie végétalisée a été laissée à l’abandon avant d’être remplacée par des dalles !!!

  2. Beaucoup d’idées pour transformer un centre ville en ‘parc’ ! Déjà mettre des arbres a côté des bancs sur les quais, a côté des abris bus où l’on ‘cuit’. Donner envie de prendre les transports en commun en les rendant plus sécurisés ( pour ne pas tomber par exemple) et plus fréquents ! Entretenir ce qui a été installé et qui ne fonctionne pas. Développer les aires de parking en ‘epi’ gratuit à la journée aux alentours du centre ville, gratuité des transports en commun le week-end et voie bloquée sur la Canebiere tous les dimanches…

  3. En même temps cette rénovation du centre aurait dû être faite il y a 23ans soit 25ans de perdu dans cette ville alors 60 millions pour un début c’est polie alors qu’il faudrait 200 millions pour rénover le centre ville des réformés au port, de la place du 4 septembre à la place castellane, de la gare saint Charles à la major un vrai centre ville rénovée pietonisée, des voitures dans des parkings résidents abordables autour de 50 euro par mois au lieu de donner des concessions de parking qui étaient terminées ayant 30ans en renevoulant la concession aux gestionnaires qui arrosent les investisseurs alors que ces parkings sont payés depuis 30ans et donc ce qui touche la mairie la petite compensation est ridicule. Ces parkings ne coûtaient plus rien. Ils étaient amortis. Tarif résident tarif commerçant et surtout gratuité shopping 6heures par jour par entrée toute l’année avant que le centre ville commerçant coule car il va y avoir le Nouveau Centre commercial Bonneveine « le Bao » 9000m2 et un 4ème centre commercial à la valentine « my valentine » du groupe Frey. Heureusement le centre commercial tivoli parc en bas de grand littoral et le centre bleu capelette abandonne. Bravo à cette marjorité amoureuse du centre ville.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page

Restez informé !

Inscrivez-vous et recevez nos newsletters !

Vous pourrez vous désinscrire à tout moment !