La création d’une nouvelle ligne pour les trains régionaux entre Aix-en-Provence et Marseille est une excellente nouvelle pour les habitants de ce secteur de la métropole. En effet, elle permettra d’apporter une réponse aux difficultés des transports en commun des quartiers Nord d’ici 2021.

Depuis son inauguration en 1877, la ligne avait seulement connu une rénovation entre 2006 et 2008, qui constituait la phase 1 de ce grand projet. Le doublement de la voie entre Aix et Marseille constitue la phase 2, et les travaux auront lieu dès l’année prochaine jusqu’en 2021.

Inciter les automobilistes à quitter l’autoroute pour prendre le train

Guy Teissier (LR), président du Conseil de territoire Marseille Provence (ex MPM) s’est exprimé sur ce sujet “Cette voie de train avait jusqu’à récemment une vocation de trafic de marchandises et peu de passagers.” Avant de poursuivre “Aujourd’hui, c’est l’inverse. La SNCF vise le doublement de la fréquentation d’ici à 2020 avec un report modal des personnes qui prenaient l’autoroute pour diminuer la circulation routière de 75%.” Une bonne nouvelle pour un secteur asphyxié par la circulation, notamment en heure de pointe.

train, La nouvelle voie de train Aix – Marseille pour désenclaver les quartiers nord ?, Made in Marseille

L’un des gros points du projet réside dans la création d’une gare à Plan de Campagne pour améliorer la desserte en train au niveau de la zone commerciale et des communes autour de Cabriès.

Le projet prévoit d’ailleurs d’augmenter la fréquence avec un train toutes les 15 minutes pour les gares principales et 30 min pour les gares secondaires, et un aménagement des quais pour améliorer le confort. Une fréquence que le parti d’opposition, le PS, voudrait encore plus soutenue avec 8 passages par heure dans les gares principales en 2030 après la construction de la gare souterraine Saint-Charles, comme nous l’explique Stéphane Mari “La modernisation de la ligne de TER entre Marseille et Aix est l’un des grands enjeux du territoire, notamment en augmentant la fréquence des TER qui desservent les quartiers nord, comme à Saint-Antoine par exemple.”

Avec une fréquence de passage toutes les 7 minutes, cela rapprocherait son efficacité à celle des RER d’Ile de France qui connectent le centre de Paris à ses quartiers périphériques.

train, La nouvelle voie de train Aix – Marseille pour désenclaver les quartiers nord ?, Made in Marseille
La halte Saint-Antoine et son parking de 250 places

En effet, la redynamisation et le doublement de la ligne de train entre Saint-Antoine et Saint-Charles, via les gares Saint-Joseph le-Castellas, Sainte-Marthe et Picon-Busserine, est primordiale car elle constitue pour les habitants de ce secteur une alternative au tramway ou au métro qui tarde à venir dans le nord de la ville. Elle participerait donc au “problème de rééquilibrage entre le nord et le sud en matière de transports“, comme le souligne Stéphane Mari.


Le financement se répartit de la façon suivante :

Pour un total de 180 millions d’euros : 38% pour l’Etat, 30% de la Région PACA, 16% du Département des Bouches du Rhône et 16% de la Métropole Aix Marseille Provence.

3 commentaires

  1. Pour éviter grèves et blocages habituel des services “publics” monopolisés, il faudrait que cette nouvelle ligne non financée par la SNCF soit une entreprise indépendante tant en matériel qu’en personnel et en gestion.

  2. Aujourd’hui tous les Elus qui ont Etés Incapables de ce mettre autour d’une table depuis 30Ans pour régler le problèmes de Déplacements des Français tout particulièrement des Bouches du Rhone, voudrais que cela aye très vite, mais il fallait y penser Avant.
    comment trouver l’Argent pour réaliser leurs lacunes.
    Penser ces Anticiper messieurs les Elus???

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page

Restez informé !

Inscrivez-vous et recevez nos newsletters !

Vous pourrez vous désinscrire à tout moment !