Située dans le quartier de Noailles, la Maison Empereur est la plus ancienne quincaillerie de France. C’est une véritable institution pour les Marseillais depuis bientôt 190 ans.

Gérée aujourd’hui par la représentante de la 6e génération de sa famille, Laurence Renaux-Guez, la boutique propose des objets introuvables ailleurs pour le plus grand bonheur des chineurs.

Installée à Marseille depuis 1827, la Maison Empereur n’est peut-être pas la plus ancienne boutique de la ville mais demeure tout de même la plus vieille quincaillerie de France. À l’intérieur, dans les 1 000 m² que compte l’établissement, ce sont des dizaines de milliers de références qui sont mises à la disposition des curieux. Une véritable caverne d’Ali Baba.


Allez plus loin


Le fer de lance de Google à la conquête des commerces historiques

Aux côté d’article de cuisine, de coutellerie, d’arts ménagers, de bricolage ou encore de jardinage que l’on peut trouver dans n’importe quel autre magasin, se trouvent des objets bien plus rares voire même complètement insolites. Des objets recherchés par des artistes, des chineurs ou des particuliers voulant faire un cadeau surprenant. Avec en plus un gage de qualité puisque toutes les références présentes en magasin ou sur le site marchant ont un caractère artisanal.

En effet, depuis plusieurs années, Google s’attache à venir séduire les artisans les plus prisés du pays, pour les convaincre de créer leur boutique en ligne. Des techniciens de la firme américaine ont aidé la gérante à créer son “e-shop” en 2012 et en font aujourd’hui leur mascotte avec une vidéo tournée pour l’occasion, ventant les mérites du e-commerce. L’objectif de Google est clair, se servir de cette vidéo comme d’une publicité pour aller conquérir de nouveaux marchés, les vieilles boutiques d’artisanat. Et pour la Maison Empereur, c’est toujours un petit coup de pouce de plus pour toucher de nouveaux clients.

Une histoire de famille

L’histoire de l’établissement commence en 1827 lorsque la Quincaillerie Empereur s’installe dans le quartier de la Bourse à l’emplacement d’une autre quincaillerie. Son nom, elle le tire tout simplement de son fondateur, François Empereur, taillandier de son état, c’est-à-dire fabricant d’outils tranchants.

En 1845, l’établissement déménage dans le quartier de Noailles, au bas de la rue d’Aubagne. Presque 20 ans plus tard, la quincaillerie s’agrandit déjà pour intégrer l’atelier du fils de François, Louis Empereur. Au fur et à mesure des années, la quincaillerie s’étend toujours plus de sorte qu’elle dispose aujourd’hui de 1 000 m² d’espace où présenter tous ses objets.

Maison Empereur, Maison Empereur, la plus ancienne quincaillerie de France est à Marseille, Made in Marseille

En plus de sa particularité d’être la plus vieille quincaillerie de France, la Maison Empereur dispose d’une autre singularité : elle appartient à la même famille depuis ses débuts. De François, elle est passée à Louis puis à son fils Alfred. Son gendre Paul Renaux, prend la relève dans les années 1920 puis son fils également 40 ans plus tard. Aujourd’hui, on en est à la sixième génération et c’est pour la première fois une femme, Laurence Renaux-Guez, qui en est à la tête et fait briller l’établissement comme ses ascendants l’ont eux-mêmes fait auparavant.


Maison Empereur
4 rue des Récolettes, 13001 Marseille
Photos © Maison Empereur

Par Agathe Perrier

4 commentaires

  1. je suis ravi de voir ces belles et rares choses qui nexiste pas chez nous en Algerie je suis egalement conptent d’ecouter votre présentation madame la directrice de cette institution ou on trouve tant de choses et beaucoup de chose se trouvent pour cela madame soyez unique , auriez vous l’aimabilité et la bonté de votre grand coeur de me venir en aide pour une reprise d’une pth ( prothése totale de hanche ) male montée en Algerie je souffre sans cesse a cause du raccourssicement de mon pied droit de 6 cm , en effet je suis mariée pére de famille de trois enfants jhabite a philippeville en face Marseille que j’ai déja visiter il ya 30 années j’aime beaucoup cette merveilleuse ville ou j’allais m’installer je prenais souvent mon café au café saint valentin ou j’admiré le vieux port si vous avez la possibilé de me venir en aide medicale faite le Madame le seigneur te recomposera ,je compte enormement sur votre comprehension profond réspect aziz boulares philippeville Algerie Email azizboulares90@yahoo.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page

Restez informé !

Inscrivez-vous et recevez nos newsletters !

Vous pourrez vous désinscrire à tout moment !