Cette semaine, on vous emmène découvrir un espace vraiment à part à Marseille, la Friche de la Belle de Mai. A mi-chemin entre un lieu culturel branché avec sa salle de concert, sa librairie et son restaurant, et un nouveau bout de quartier en pleine renaissance, la Friche s’impose comme le lieu de tous les possibles pour une jeunesse marseillaise en quête de nouveaux idéaux.

A la Friche, tout parait possible. Pourquoi nous direz-vous ? Sans doute, parce qu’il y règne une atmosphère douce et poétique, loin du chaos de l’ambiance urbaine… Pourtant, l’endroit pourrait faire hésiter au premier abord. Sa situation encaissée entre la voie ferrée qui voit passer des centaines de trains chaque jour et à quelques encablures d’un des soi-disant quartiers les plus pauvres d’Europe, ne l’a pas aidée à se faire une bonne réputation au départ. Pour autant, c’est souvent dans les lieux les plus méprisés, comme celui-ci, que naissent les plus belles histoires.

Cette belle histoire a commencé il y a une vingtaine d’années, quand des Marseillais précurseurs ont décidé de poser leur valise dans ce lieu improbable (Ndlr : c’était une ancienne usine de tabac abandonnée) et y aménager un laboratoire de la ville solidaire, écolo, culturelle et sportive.

Pour retracer l’histoire des lieux avant que la Friche voit le jour, retrouvez notre reportage ci-dessous

Aujourd’hui, la Friche est un lieu expérimental où les gestionnaires tentent de créer une véritable ville dans la ville. En fait, on peut vivre à la Friche presque sans en sortir ! Il y a les salles de spectacles, la boutique de fringue et de skate, le restaurant, la librairie – bar, le terrain multi-sports, le skatepark, la crèche, l’institut méditerranéen des métiers du spectacle, les locaux de radio grenouille, des plateaux de tournage, un cinéma d’Art et Essai “le Gyptis”, des salles de travail, un grand jardin partagé pour faire son potager, un terrain de jeu pour les enfants, des salles d’exposition, un toit terrasse aussi appelé rooftop avec une vue fantastique sur la ville qui enflamme les soirées marseillaises tous les étés, et un FabLab pour les ingénieurs de demain…

La Friche se dévoile en images

, Déambulation sur les traces du nouveau Marseille à la Friche Belle de Mai, Made in Marseille
L’entrée de la Friche Belle de Mai
, Déambulation sur les traces du nouveau Marseille à la Friche Belle de Mai, Made in Marseille
La terrasse du café – librairie et les nouveaux terrains de sport
, Déambulation sur les traces du nouveau Marseille à la Friche Belle de Mai, Made in Marseille
La librairie de la Friche
, Déambulation sur les traces du nouveau Marseille à la Friche Belle de Mai, Made in Marseille
Le skatepark ou “streetpark” de la Friche accueille même les minots pour des cours de skate avec l’association BSM
, Déambulation sur les traces du nouveau Marseille à la Friche Belle de Mai, Made in Marseille
Le skatepark ou “streetpark” de la Friche accueille même les minots pour des cours de skate avec l’association BSM
, Déambulation sur les traces du nouveau Marseille à la Friche Belle de Mai, Made in Marseille
A l’étage, un espace entièrement peint par les artistes du coin débouche sur le restaurant des Grandes Tables de la Friche
, Déambulation sur les traces du nouveau Marseille à la Friche Belle de Mai, Made in Marseille
Les Grandes Tables de la Friche
, Déambulation sur les traces du nouveau Marseille à la Friche Belle de Mai, Made in Marseille
Les espaces de bureaux et le Pôle Média au fond
, Déambulation sur les traces du nouveau Marseille à la Friche Belle de Mai, Made in Marseille
Le jardin partagé
, Déambulation sur les traces du nouveau Marseille à la Friche Belle de Mai, Made in Marseille
Le jardin partagé
, Déambulation sur les traces du nouveau Marseille à la Friche Belle de Mai, Made in Marseille
Les jeux d’enfants face au jardin partagé
, Déambulation sur les traces du nouveau Marseille à la Friche Belle de Mai, Made in Marseille
Le toit terrasse de la Friche © DR

Et, la petite ville continue de pousser progressivement ses murs pour faire la place à de nouveaux projets. En 2016, une nouvelle vie l’attend avec l’aménagement d’une place publique à la place des anciens préfabriqués devant le restaurant en surplomb du skatepark. Mais pas que. En effet, la Friche se lance dans un projet encore plus ambitieux. Construire des logements sociaux. En 2018, 25 logements sociaux et 5 logements étudiants seront construits…

Notre reportage intégral sur l’extension de la Friche avec l’interview d’Alain Arnaudet, son directeur ci-dessous

Et le projet autour de la Friche ne s’arrête pas là, puisque la ville de Marseille vient de présenter le futur quartier qui reliera la gare Saint-Charles à la Friche. Découvrez le projet en images en intégralité ci-dessous

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page

Restez informé !

Inscrivez-vous et recevez nos newsletters !

Vous pourrez vous désinscrire à tout moment !