Problèmes techniques ou désaccords entre la Ville et la Métropole… La piétonnisation des quartiers de Noailles et du cours Julien prend du retard. Elle pourrait enfin voir le jour en 2023.

L’un est connu pour son marché et ses rues commerçantes, l’autre pour ses bars, boutiques et street artistes. Les quartiers voisins de Noailles et du cours Julien, dans le centre-ville historique de Marseille, sont des lieux où l’on flâne, se balade, fait des emplettes, dîne et festoie.

C’est sans doute pour cette raison que, depuis plusieurs années, les pouvoirs publics envisagent leur piétonnisation. Made in Marseille vous l’a relayé à chaque nouvelle annonce sur le sujet, pour l’un et l’autre quartier.

Les communications publiques se sont d’ailleurs intensifiées depuis l’année dernière, du côté des municipalités de secteur et de la Métropole Aix-Marseille-Provence, en charge de réaliser ces aménagements de voirie.

Noailles sans voiture à la rentrée ?

Aux dernières nouvelles, le cœur de Noailles devait être piéton début 2023, avant que le projet ne soit repoussé à juin. Les travaux ont commencé dès janvier et les trous pour accueillir les bornes escamotables ont été réalisés.

Mais on apprend, du côté de la Métropole, qu’Enedis n’a toujours pas livré les compteurs électriques indispensables au fonctionnement des bornes. Le gestionnaire du réseau électrique devait les poser en janvier. Mais il aurait rencontré des problèmes de personnel liés aux mouvements sociaux du début d’année.

Quoiqu’il en soit, la piétonnisation du quartier est une nouvelle fois décalée. D’après nos informations, si une intervention d’Enedis survient courant juin, les essais des bornes pourront débuter fin juillet pour une mise en service en septembre.

Au cours Ju, la Ville et la Métropole enfin d’accord

Du côté du cours Julien, voilà au moins deux ans que la Métropole et la municipalité travaillent à l’extension de la zone piétonne existante, cantonnée à la place ainsi que trois rues adjacentes.

L’objectif est de piétonniser tout le triangle entre le Cours Ju et la Plaine (place Jean-Jaurès) afin de créer un cheminement piéton continu entre ces deux esplanades prisées. Il faut donc condamner trois nouvelles rues aux véhicules : la rue Vian, la rue des Trois Rois, et la rue Poggioli.

C’est sur cette dernière rue que le travail entre la Ville et la Métropole piétine. Car « une forte présence de réseaux enterrés » complique l’installation d’une borne automatique. L’intercommunalité souhaitait donc faire le chantier en deux phases, le temps de trouver une solution pérenne pour Poggioli. Mais la mairie préférait réaliser l’ensemble des aménagements définitifs en une fois.

piétonnisation de Noailles, La piétonnisation de Noailles et du cours Ju enfin terminée en 2023 ?, Made in Marseille

Un désaccord qui a bloqué le chantier durant des mois. Cependant, en pleine rédaction de cet article, la municipalité vient finalement d’accepter le programme de la Métropole, nous apprend la mairie des 6-8.

Les services techniques métropolitains vont ainsi pouvoir reprendre le travail, sans qu’un nouveau calendrier ne soit officiellement communiqué. Un scénario optimiste table sur septembre, l’autre sur la fin de l’année.

Bouton retour en haut de la page

Ne ratez rien de l'actualité
marseillaise avec notre
newsletter gratuite.

Inscrivez-vous pour recevoir chaque semaine
les meilleurs articles de Made in Marseille