L’AP-HM vient d’annoncer un partenariat avec deux spécialistes français de l’intelligence artificielle en radiologie. L’objectif étant d’améliorer le parcours de soin dans de nombreuses spécialités, de la cancérologie à la pédiatrie, en passant par la prise en charge aux urgences.

L’AP-HM, troisième centre Hospitalier Universitaire en France avec ses quatre hôpitaux (La Timone, La Conception, l’Hôpital Nord et le pôle des hôpitaux Sud de Sainte-Marguerite et Salvator) renforce son positionnement international en matière de développement médical en signant un partenariat stratégique avec deux spécialistes français de l’intelligence artificielle en radiologie, Incepto et Milvue. Une première mondiale.

« Ce partenariat vise à accompagner la conception, le développement, l’intégration et la mise en production de solutions d’intelligence artificielle au sein du Pôle Imagerie » précise l’AP-HM.

Passer des idées aux projets qui servent les malades et le personnel

L’établissement permettra aux médecins de l’AP-HM et à leurs patients de bénéficier de ces innovations technologiques dans un grand nombre de filières de soin : la prise en charge aux urgences, la cancérologie, la pédiatrie… « À titre d’exemple, une solution d’aide au diagnostic du cancer du poumon, déjà utilisée dans le cadre d’une étude, sera déployée à grande échelle prochainement pour améliorer la prise en charge et le suivi de cette pathologie, cancer le plus meurtrier en France » explique l’AP-HM.

Concrètement, ce partenariat repose sur le déploiement de la première plateforme technologique de conception, de test et de diffusion de projets d’IA en radiologie, et cela au sein de l’ensemble des hôpitaux du groupe AP-HM.

L’objectif est d’identifier et de faire émerger les innovations de demain, de les faire porter par le corps médical, et ainsi les amener jusqu’au cœur des pratiques médicales. « Aujourd’hui il y a beaucoup d’idées qui germent autour de l’intelligence artificielle, notamment dans le domaine de l’imagerie. L’enjeu est de passer des idées aux projets qui servent vraiment au diagnostic et au soin des malades ou à la qualité de travail des professionnels » précise François Cremieux, Directeur général de l’AP-HM.

Bouton retour en haut de la page

Restez informé !

Inscrivez-vous et recevez nos newsletters !

Vous pourrez vous désinscrire à tout moment !