Avec des trottoirs élargis et deux nouvelles placettes, la rénovation des espaces publics autour de la rue Mazenod doit aboutir en avril 2023. Elle finalisera la mutation importante du secteur, entamée il y a quelques années.

Le lifting de la rue Mazenod, qui relie la cathédrale de la Major et la place de la Joliette, a débuté en 2021. Cet aménagement de l’axe et des rues perpendiculaires vise la quasi-disparition du stationnement de voitures, alors qu’elle s’apparentait auparavant à un grand parking linéaire.

Objectif : le « désencombrement de l’espace public » et « l’apaisement de la circulation ». Les piétons et commerces doivent bénéficier du projet grâce à des trottoirs élargis et revalorisés avec de nouveaux revêtements, ainsi que la création de deux petites placettes.

Mais les travaux, qui devaient aboutir en septembre 2022, ont pris un peu de retard. Euroméditerranée, en charge de l’aménagement avec STOA Architectes, vise désormais « mi-avril 2023 » pour la restitution finale de cette opération à près de 3 millions d’euros. Quelques révisions du projet à la marge (positionnement de place de livraison) semblent justifier ce décalage.

Dernière ligne droite ?

La première section, entre la place de la Joliette et le boulevard des Dames, est quasiment achevée. Toutefois, les barrières de chantier jalonnent encore la majeure partie du tronçon restant, jusqu’à la Major. Ici, le stationnement plus ou moins anarchique laisse présager une phase d’adaptation des automobilistes.

mazenod, Le lifting de la rue Mazenod doit s’achever en avril, Made in Marseille
Au pied des escaliers à l’arrière de la Major, le chantier est encore en cours.

L’établissement public précise les aménagements qu’il reste à finaliser. Comme la rue Marchetti dont les escaliers qui relient l’avenue Schuman doivent être refaits.

La rue Leca est également en plein chantier. Sa nouvelle petite placette, bordée de bars, de restaurants et du nouveau tribunal administratif, est toujours attendue (voir “avant-après” ci-dessous). Il reste enfin à finaliser les trottoirs du boulevard des dames.

Mazenod au centre de nombreuses opérations ces dernières années

Cette revalorisation de l’espace public marquera la fin de la métamorphose de ce secteur, lancée il y a quelques années. Six opérations ont déjà modifié le périmètre. À commencer par le Castel (Cité de l’innovation), l’Amarrage (résidence étudiante et logements) et le Major (86 logements).

Mais aussi la Transat, qui propose logements et bureaux au-dessus du nouveau tribunal administratif. Ce dernier a pris place dans un bâtiment historique de l’industrie maritime : les anciens ateliers techniques de la SNCM bâtis au début du 20e siècle. Ses briques multicolores caractéristiques et sa verrière monumentale de type Eiffel ont été remis en valeur.

La fin de la rénovation des espaces publics alentour permettra de pleinement juger de la mutation du secteur.

Bouton retour en haut de la page

Restez informé !

Inscrivez-vous et recevez nos newsletters !

Vous pourrez vous désinscrire à tout moment !