Long de 8760 kilomètres, Medusa sera le premier et le plus long câble sous-marin à relier les principaux pays de la Méditerranée. Dès 2024, il renforcera la position stratégique de Marseille comme hub entre l’Europe et l’Afrique du Nord.

Marseille vise la 5place mondiale des hubs de données et multiplie les projets pour y arriver. Début novembre, la cité phocéenne annonçait la création de son 16e câble sous-marin, le plus long du monde (45 000 km). Nommé 2Africa, ce câble de fibre optique reliera l’Asie, l’Afrique et l’Europe d’ici moins de deux ans.

Aujourd’hui, c’est l’opérateur Orange qui annonce un nouveau projet. La création de Medusa, qui sera le plus long système de câbles sous-marins de la mer Méditerranée et reliera neuf pays de l’Afrique du Nord et du Sud de l’Europe d’ici 2024 et 2025.

Le système reliera les deux rives de la Méditerranée et donnera accès à une infrastructure de télécommunication essentielle au développement de l’écosystème numérique des populations des pays d’Afrique du Nord, ainsi qu’à six États membres européens (Portugal, Espagne, France, Italie, et Grèce et Chypre).

Orange, de son côté, proposera aux utilisateurs de ce nouveau câble sous-marin Medusa d’accéder à l’ensemble des data centers de la ville de Marseille en toute sécurité. Le câble devrait atteindre Marseille au cours du dernier trimestre de 2024. Le système sera prêt à fonctionner à la fin de l’année 2024 pour la région ouest de la Méditerranée et au premier semestre 2025 pour la région est de la Méditerranée.

Medusa, Medusa, le plus long câble sous-marin à relier les principaux pays de la Méditerranée, Made in Marseille
Le câble sous-marin Medusa reliera neuf pays de l’Afrique du Nord et du Sud de l’Europe

« Nous renforçons l’attractivité de Marseille »

« Nous sommes particulièrement heureux d’accueillir le câble Medusa au sein des infrastructures d’Orange au cœur du hub méditerranéen de Marseille, dans le cadre d’un projet stratégique et ambitieux. En combinant nos stations d’atterrissement de câbles sous-marins reliées à nos nouvelles infrastructures urbaines, nous renforçons l’attractivité de Marseille comme porte d’accès numérique vers l’Europe, et au-delà la souveraineté de la France » explique Michaël Trabbia, CEO par interim d’Orange Wholesale & International Networks.

Orange continue aujourd’hui d’investir de manière significative dans des projets de connectivité internationale, pour garantir et continuer à améliorer la qualité de ses réseaux internationaux, avec plus de 40 câbles sous-marins dans le monde entier, représentant près de 450 000 km.

Bouton retour en haut de la page

Restez informé !

Inscrivez-vous et recevez nos newsletters !

Vous pourrez vous désinscrire à tout moment !