La ville d’Aix-en-Provence va servir de site d’entraînement pour les équipes de la Coupe du monde de rugby en 2023, notamment le XV de France. Le stade Carcassonne va être reconfiguré avec la création de nouveaux équipements.

Le complexe sportif Georges Carcassonne, situé à l’Est du centre-ville d’Aix-en-Provence, et ses abords vont connaître une profonde mutation dans les prochains mois. Depuis plusieurs années, la municipalité se penche sur un réaménagement urbain du quartier, avec entre autres la restructuration des équipements sportifs, la requalification des espaces publics extérieurs et l’organisation du stationnement autour du stade. Un espace de 15 hectares, propriété de la mairie. 

À moins d’un an du coup d’envoi de la Coupe du monde de rugby, qui se déroule en France du 8 septembre au 28 octobre 2023, le stade Carcassonne veut être paré à accueillir le XV de France. L’un des favoris de la compétition posera ses valises dans la cité du Roy René désignée « site de match ». L’équipe de Fabien Galthié devrait s’installer environ trois semaines pour aborder la deuxième moitié de la phase préliminaire.

Quatre chantiers de rénovation et de restructuration

Quatre chantiers de rénovation et de restructuration, pilotés par la société publique locale d’aménagement (SPLA) Pays d’Aix Territoires, sont programmés pour reconfigurer le site et accueillir la sélection tricolore dans des conditions optimales, mais aussi permettre au grand public de bénéficier de nouvelles infrastructures flambant neuves.

La piste d’honneur d’athlétisme va être réhabilitée et une piste annexe créée, avec des zones dédiées à la pratique de l’athlétisme pour les sauts, lancers et sprint. Cet espace sera doté d’une piste en tartan de 250 mètres, quatre couloirs, une ligne droite de 100 mètres avec neuf couloirs, deux aires de sauts en longueur, deux pour la perche et un espace réservé au lancer de marteau, poids et javelot.

Un nouveau skatepark de 1500 m2

La « plaine des sports » va subir un grand rafraîchissement et surtout une optimisation de son organisation. L’objectif est d’offrir une plaine sportive ouverte et paysagée, dotée de véritables espaces de jeux sportifs pour les scolaires et les loisirs.

Végétalisée et déminéralisée, elle permettra l’accueil d’un grand nombre de pratiques sportives grâce à ses deux terrains de foot, son terrain de mini-foot, ses plateaux sportifs dédiés au basket et au volley. Elle dispose aussi de courts de tennis éclairés en dur et en accès libre. Les deux terrains de handball, de mini-foot et le gymnase déjà existants seront conservés. Tout comme le stade synthétique côté ouest.

Un nouveau skatepark sera également construit au cœur de la plaine des sports. Il s’étendra sur 1500 m2 (contre 1000 m2 aujourd’hui). « Des cheminements doux, qui en se croisant s’élargissent et s’ouvrent, créant des lieux de vie et de rencontres ombragés », sont également envisagés.

Aix, À Aix, le stade Carcassonne se prépare pour la Coupe du monde de rugby, Made in Marseille
Le nouveau skate park s’étendra sur une surface de 1500 m2 et constitué de plus d’une dizaine de modules. © Aix

Un nouveau terrain de football homologué

Enfin, les derniers arbitrages rendus pas la Ville, après études des différentes demandes de la direction des sports et des clubs, ont tranché en faveur de la réalisation d’un troisième terrain de football sur le site. Synthétique et aux normes départementales, il s’ajoute au terrain d’honneur (pelouse) et au terrain synthétique existant face au cimetière Saint-Pierre.

Le projet prévoit aussi la construction d’un nouveau bâtiment d’accueil de 1000 m2 environ, doté de vestiaires, douches, d’espaces de convivialité, salle de presse… L’organisation de la totalité des abords du stade et de ses annexes va être repensée. Des voiries et stationnements seront aménagés le long de l’avenue des Déportés et de la rue Coubertin.

Dans le cadre de la restructuration du quartier, une maison de retraite ainsi qu’un centre d’incendie et secours devraient voir le jour dans un autre temps.

Aix, site stratégique

13 millions d’euros seront consacrés aux nouveaux aménagements du complexe sportif. Le coup d’envoi des travaux est prévu en avril 2023 afin d’accueillir, dès l’été, les rugbymen pour leur préparation.

Aix-en-Provence devrait également servir d’arrière-base d’entraînement pour d’autres équipes, mais aussi des athlètes pour leur entraînement en vue des Jeux olympiques 2024, qui auront également lieu en France.

Ses infrastructures sportives, la piscine Yves Blanc à deux pas du stade, et le Creps, lieu privilégié de préparation des sportifs de haut niveau, font d’Aix-en-Provence un site stratégique, à proximité de la gare TGV et de l’autoroute en direction de Marseille. La cité phocéenne fait partie des neuf villes hôtes de cet événement international. Six match se disputeront au stade Orange Vélodrome et notamment des quarts de finales les 14 et 15 octobre 2023.

Bouton retour en haut de la page

Restez informé !

Inscrivez-vous et recevez nos newsletters !

Vous pourrez vous désinscrire à tout moment !