Après la lettre du maire de Marseille adressée à la présidente de la Métropole Aix-Marseille Provence, dans le cadre de la réforme institutionnelle impulsée par la loi 3DS, Martine Vassal formule sa réponse… par courrier. Elle souhaite « une collaboration étroite pour garantir un équilibre ».

La réponse de Martine Vassal à Benoît Payan n’a pas tardé. La présidente de la Métropole Aix-Marseille Provence a, elle aussi, choisi d’avoir recours à un courrier pour répondre à la lettre de Benoît Payan.

Celle-ci fait suite à la proposition de Martine Vassal de lui offrir un poste de vice-présidence au sein de l’exécutif métropolitain. Benoît Payan y fait part de sa volonté pour réclamer l’intégralité des compétences fixés par la loi 3DS et par le Code général des collectivités territoriales et propose un « pacte pour Marseille ».

« Je suis très heureuse de lire l’envie et la détermination qui vous animent, dans l’objectif de construire ensemble un territoire d’excellence au service de nos concitoyens, écrit-elle, ce jour. Afin de répondre aux divers enjeux de proximité, je note votre souhait de récupérer l’ensemble des compétences que la loi 3DS et le Code général des Collectivités territoriales vous permettent d’accepter. Ces propos que vous exprimez illustrent le caractère efficient de cette loi ».

La pertinence de l’échelle métropolitaine

La présidente de la Métropole en profite pour avancer « la qualité des échanges » entre l’administration marseillaise et métropolitaine, tout en exprimant que « sa volonté profonde a toujours été de répondre aux préoccupations des maires ». Reste que certaines compétences que le maire évoque, telles que les transports, l’habitat, la rénovation urbaine ou les ports de plaisance, « ne peuvent être transférées aux communes, car elles demeurent intrinsèquement liées à l’ambition métropolitaine et relèvent surtout d’une réelle dimension intercommunale », dit-elle.

En effet, le maire de Marseille a indiqué vouloir entamer des discussions pour reprendre la main sur ces compétences notamment via des conventions de gestion ou des services communs. Pour Martine Vassal, la mobilité ne doit pas se penser à la « seule échelle marseillaise quand les déplacements quotidiens de nos concitoyens dépassent les frontières communales ».

Même chose pour la politique de l’habitat et la gestion des ports de plaisance « quand notre façade maritime métropolitaine est le premier port de plaisance d’Europe. Je reste persuadée que, pour ces compétences en question, l’échelle métropolitaine est la plus pertinente. Le législateur ne s’y est pas trompé en les confiant à la Métropole ».

Ce matin, à l’issue de la restitution des travaux engagés sur l’évolution de la Métropole, elle écartait d’ores et déjà l’hypothèse des conventions de gestion. « C’est interdit, par la loi », tranche Martine Vassal. « La seule chose qu’il faudra faire, lorsque la Ville de Marseille va récupérer ses compétences de proximité, comme la propreté, c’est des conventions sur le nettoiement des lignes de tramway (sous compétence métropolitaine, ndlr) pour qu’il soit effectué par la Ville, ce qui est logique. Le préfet est d’accord », nous précisait la présidente de la Métropole, au siège du Pharo.

« L’aspect non urgent de votre éventuelle vice-présidence » 

Martine Vassal partage l’analyse du maire de Marseille sur « l’aspect non urgent de votre éventuelle vice-présidence au sein de l’exécutif métropolitain ». Le maire a signifié que cette « option » ne lui « semble pas urgente ».

« L’inquiétude des Marseillaises et des Marseillais que vous décrivez est légitime. Effectivement, seule une collaboration étroite garantira la recherche d’un équilibre qui nous est cher », lui répond-elle, se disant dans l’attente de son positionnement « quant à la place que je vous réserve à nos côtés ».

Pour rappel, plus de 150 élus du territoire se sont réunis ce matin au Pharo pour la restitution des groupes de travail « Ambition » et « Finances » afin d’échanger sur le futur de la Métropole dans le cadre de la réforme institutionnelle impulsée par la loi 3DS.

Bouton retour en haut de la page

Restez informé !

Inscrivez-vous et recevez nos newsletters !

Vous pourrez vous désinscrire à tout moment !