François de Canson, président du Comité régional de Tourisme de la Région Paca, tout juste nommé président d’ADN Tourisme, s’est exprimé dans un communiqué. Il demande la nomination au sein du gouvernement d’un ministre du Tourisme.

Quelques jours après la constitution du nouveau gouvernement d’Elisabeth Borne, les professionnels du tourisme s’étonnent de l’absence d’un ministre dédié. À travers la voix de François de Canson, président d’ADN Tourisme, qui regroupe les fédérations historiques du secteur, ils soulignent « l’importance de nommer rapidement, au sein du gouvernement, un ministre du tourisme qui puisse assurer un rôle de coordinateur et d’interlocuteur unique auprès de l’ensemble des acteurs du secteur ».

Le tourisme en France représente 2 millions d’emplois directs et indirects, et non délocalisables. C’est aussi 8 % du PIB (jusqu’à 35 % dans certains territoires), soit plus que d’autres secteurs comme l’industrie, l’automobile, l’énergie ou l’agriculture.

D’autant qu’après deux années du crise du Covid et à la veille de la saison estivale, « c’est une activité qui demeure encore très fragile malgré l’aide et l’accompagnement apportés par l’État et les collectivités territoriales » alerte François de Canson. Et de nombreux défis sont à venir, « guerre en Ukraine, coût de l’énergie, problèmes de recrutement, nécessité d’une transition vers un tourisme plus responsable ».

Les professionnels réclament ainsi la présence d’un interlocuteur unique au plus haut niveau de l’État, jugée « indispensable pour permettre une meilleure synergie qui rassemble l’ensemble des acteurs concernés, à l’image de la dynamique portée par le Comité de Filière Tourisme » conclut l’élu.

Bouton retour en haut de la page

Restez informé !

Inscrivez-vous et recevez nos newsletters !

Vous pourrez vous désinscrire à tout moment !